Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer

Anna Moï

Anna Moï

Samedi 25 Février 2017
à 17h00

Présentation et dédicace à la Librairie Le Phénix, 72 boulevard de Sébastopol, Paris 3e

A l'occasion de la sortie de Le venin du papillon et Le pays sans nom : Déambulations avec Marguerite Duras
Nous avons le plaisir de recevoir dans notre librairie le samedi 25 février à 17h Anna Moï, écrivaine d'origine vietnamienne, pour une présentation suivie de la dédicace de ses deux derniers livres, Le venin du papillon (éditions Gallimard, 2017) et Le pays sans nom : Déambulations avec Marguerite Duras (éditions de l'Aube, 2017).

Nous l'accompagnerons également pour une séance de dédicaces le mardi 7 mars qui aura lieu dans le restaurant l'Ostrea, 60 rue de l'Arbre sec, Paris 1e

Présentation des livres

Le venin du papillon


Pendant une année de sa vie, Xuân caracole à travers une adolescence qui s'achève en accéléré, sur fond d'ère post-coloniale française et de guerre américaine, dans un pays non nommé qui pourrait être le Vietnam. Ba, son père, est un officier militaire excentrique. Sa mère, Mae, exerce les métiers les plus improbables afin de joindre les deux bouts. Préoccupée par ses seins trop petits, Xuân l'est également par les positions yogiques et politiques de Ba, l'animisme de sa mère, le décompte quotidien des morts de la guerre et le climat urbain explosif. Elle est initiée au sexe par Edgar, un énarque membre des services de renseignements français, et se joint à une bande incontrôlable qui s'adonne aux rodéos à moto dans la ville et à tous les excès : drogue, alcool, sexualité débridée.
Loin du climat nostalgique propre aux réminiscences de la jeunesse enfuie, le ton à la fois caustique et sensuel, très tonique du récit le rend particulièrement attachant. Chez Anna Moï la jeunesse a raison de tout, même des désastres historiques et des tragédies guerrières.

------------------

Le pays sans nom : Déambulations avec Marguerite Duras

Elles sont deux écrivaines nées dans le même pays. C'est le Viet-nâm… et ce n'est pas le Viet-nâm. C'est le Pays sans nom. À partir de ce fil, Anna Moï déambule avec ­Marguerite Duras dans des lieux qui leur sont mythes communs – le passage Éden, le bac, les bungalows, les voitures de légende, le Mékong – revisités de nos jours. En filigrane s'écrit une histoire d'amour avec un homme auquel Anna Moï s'adresse en creux, sans jamais le ­nommer. Ce texte, écrit avec toute la malice et la tendresse qui caractérisent son auteure, est un vrai délice pour tous les amoureux de la littérature, du Viet-nâm, d'Anna Moï et de Marguerite Duras.


A propos de l'auteure

Originaire de l'ancien Sud Vietnam, Anna Moï vit et travaille à Paris. Elle a déjà publié plusieurs recueils de nouvelles et romans parmi lesquels Riz noir et Rapaces aux Éditions Gallimard, ainsi que Nostalgie de la rizière (Editions de l'Aube), réédition regroupant ses deux recueils de nouvelles L'écho des rizières (2001) et Parfum de pagode (2003).

Bibliographie