Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer

Murong Xuecun 慕容雪村

Murong Xuecun 慕容雪村

Samedi 10 Octobre 2015
à 18h00

Pour la présentation de son nouveau livre Il manque un remède à la Chine.
Nous avons le plaisir d'accueillir l'écrivain chinois Murong Xuecun, à l'occasion de la publication en français de son essai Il manque un remède à la Chine, à paraître le 8 octobre dans la collection "Bleu de Chine" des éditions Gallimard, traduit du chinois par Hervé Denès avec la collaboration de JIA Chunjuan.

Ce livre est le fruit d'une enquêté réalisée par l'écrivain à succès qui s'est plongé pendant quelques semaines dans un des systèmes de vente pyramidale dans lesquels tombent un bon nombre de Chinois en quête d'un enrichissement rapide...



Il manque un remède à la Chine est paru en version originale en 2010 aux éditions Zhongguo heping sous le titre Zhongguo shaole yi wei yao 《中国少了一味药》. 中国和平出版社. 2010年. Gallimard nous propose ici une traduction du chinois d'Hervé Dénès, en collaboration avec Jia Chunjuan.

Résumé de l'éditeur :
Une amie vous téléphone d'une ville lointaine pour vous annoncer qu'elle a trouvé le moyen de s'enrichir rapidement et vous invite à venir la rejoindre. Vous répondez à son appel et vous vous retrouvez bientôt pris dans les filets d'un réseau de «promotion des ventes». Nourriture infecte, logement rudimentaire, surveillance continuelle, lavage de cerveau quotidien – vous avez mordu à l'hameçon d'un gang de vente pyramidale, qui va peu à peu vous dépouiller de tous vos biens et vous inciter à dépouiller vos proches.
Depuis quelques années, des millions de Chinois sont tombés dans ce piège. Romancier à succès, Murong Xuecun a voulu comprendre comment fonctionnait cette immense escroquerie. Il est donc entré dans un gang de Shangrao, petite ville du sud de la Chine, en feignant de s'être fait berner. Durant vingt-trois jours, il a observé de l'intérieur le fonctionnement de cette machine mortifère. Ce livre est le récit de son séjour volontaire dans l'enfer de la vente pyramidale. C'est aussi, en passant, une critique sévère de la société chinoise lancée dans une course au profit destructrice.

Bibliographie