Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer
DVD Vivre!

DVD Vivre!

VO, sous-titres en français

Réalisateur

ZHANG Yimou - 张艺谋


Editeur

Films sans frontières

15,00 €

Indisponible pour le moment Quand ce titre sera-t-il disponible ?

Paru le : 01 Juin 2011
EAN 13 : 3760019381404

Résumé
Présentation de l'éditeur

La Chine au début des années 40. Fugui, un jeune homme riche et insolent, passe ses nuits à jouer et à perdre beaucoup d'argent, jusqu'au jour où il se retrouve ruiné, provoquant ainsi la mort de son vieux père et le départ de sa femme. Quelques mois plus tard, elle décide de lui pardonner et de revenir avec leurs deux enfants. Désormais, Fugui doit trouver de quoi faire vivre toute sa famille… Sur près de quarante ans, l'incroyable saga d'une famille chinoise par le virtuose du mélo flamboyant, Zhang Yimou, réalisateur d'Epouses et concubines et La Cité interdite.
D'après le roman de Yu Hua.


« Un moment de cinéma d'une beauté absolument incomparable ! » (Libération)

« Le titre Vivre !, injonction aux personnages, insiste en premier lieu sur le hasard absolu de l'existence qui fait et défait à sa guise les destins de tous les protagonistes. Hasard d'une rencontre ou d'un drame personnel, hasard du jeu de dés qui pourra être vu comme une métaphore du film. La séquence d'ouverture, sorte d'hommage à Sternberg, notamment à Shanghai Gesture, plonge le spectateur dans une ambiance de tripot très folklorique. On s'attend alors à un film en forme de parabole sur l'enfer du jeu et ses effets désastreux sur la famille. Mais bien vite, ce qui aurait pu être la structure du film tout entier cède la place à d'autres récits. Cette manière de dérouter le spectateur et de jouer sur plusieurs genres permet au film de trouver une liberté, une forme et un rythme en parfait accord avec son sujet : comment épouser l'Histoire et ses multiples caprices. » (Cahiers du Cinéma)

« Vivre ! est un grand film populaire comme on les aime, avec des sentiments simples et vrais. Des moments où le bonheur semble possible, avant que la fatalité ne frappe une fois de plus. C'est un humanisme à la De Sica que Zhang Yimou recherche dans cette fresque ponctuée de moments d'humour noir inattendus et de séquences spectaculaires. Gong Li y est plus belle que jamais. » (Télérama)