Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer
Euphémisme最委婉的词

Euphémisme

最委婉的词

Edition bilingue chinois-français

Auteur

ZHAI Yongming - 翟永明

Traducteur

CHEN-ANDRO Chantal


Editeur

Caracteres

(Collection : ARTS)


15,00 €

Indisponible pour le moment Quand ce titre sera-t-il disponible ?

Paru le : 01 Décembre 2014
EAN 13 : 9782854465419

Résumé
Recueil de poésie paru dans la collection Planètes. Bilingue français-chinois.
Zhai Yongming est l'une des voix les plus représentatives de la littérature « féminine » en Chine.

" L'écriture poétique de Zhai Yongming est au croisement des genres. Poésie par sa forme, prose par son rythme phrastique, enfin, monologue dramatique par son discours expressif. Elle vit grâce à la tonalité propre au monologue libre. A l'inverse du poème classique, le contexte n'est pas donné et le discours se déclenche d'une manière spontanée, autonome; la voix d'un personnage ( le "je") y est omniprésente et domine tout l'espace de l'expression.

La nuit chez Zhai Yongming représente une lumière particulière. Cette lumière intérieure de la sur-réalité de l'ego individuel apparaît quand toutes les lignes révélées par la lumière réelle s'évanouissent dans les ténèbres de la nuit afin de pénétrer au plus profond de soi. Zhai Yongming a été surnommée " poétesse de la nuit". - Jin Siyan



A propos de l'auteur

Zhai Yongming est née en 1955 à Sichuan. Elle commence à publier de la poésie en 1981. En 1985 paraît la suite de poèmes Femmes, texte qui connaît un grand retentissement, qualifié d'oeuvre pionnière et représentative de la littérature " féminine" en Chine. Elle réside actuellement à Pékin et compte parmi les meilleures femmes poètes de la Chine contemporaine. Ses œuvres sont traduites en anglais, allemand, japonais, hollandais, et français.


Extrait de "Femmes : Pressentiment"

穿黑裙的女人夜而来 femme en robe noire venue au coeur de la nuit
她秘密的一瞥使我精疲力竭 son bref regard mystérieux me brise
我突然响起这个季节鱼都会死去 soudain je me souviens : la saison signera la mort des poissons
而每条路正在穿越飞鸟的痕迹 pourtant chaque voie croise les traces des oiseaux


Extrait de " Cartographie de la mort : première nuit"

今夜我把手指伸向死亡的边界 Cette nuit j'ai tendu les doigts vers les confins de la mort
旧日子的一切突然倾泻 toute ce qui relevait des jours anciens soudain s'est déversé
极大的不安迫近我 une angoisse immense s'est approchée de moi
仿佛被你体内隐藏的秘密唤醒 comme réveillée par le secret caché au fond de toi
仿佛你脸上虚无的颜色 semblable à la couleur du néant sur ton visage
把我们分开 elle nous a séparés
今夜的回声在总人身上显现 l'écho de cette nuit se manifeste sur la foule
白色庭院的风铃草已死,不再盛开 dans la cour blanche les campanules sont fanées, à jamais



Table

Femmes
Pressentiment
Imagination subjective
L'espace d'un instant
Etoile déserte
Désir ardent
Monde
Mère
Paysage nocturne
Rêverie
Cauchemar
Monologue
Preuve
Confins
Juillet
Automne
Rotation
l'existence
Silence
La vie
Dénouement
Cartographie de la mort
Première nuit
Deuxième nuit
Troisième nuit
Quatrième nuit
Cinquième nuit
Sixième nuit
Septième nuit
Chant des trois belles
En direct d'un petit cabaret
Le blanc nous dispose
Masque trompeur
A la librairie Kafka
Euphémisme


> Voir tous les titres Dans notre sélection Poésie chinoise classique et contemporaine