Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer
Haïkus et notes de voyages : sur le chemin étroit du Nord profond

Haïkus et notes de voyages : sur le chemin étroit du Nord profond

Auteur

BASHO Matsuo - 芭蕉松尾

Illustrateur

Manda


Editeur

Synchronique Editions

12,90 €

En stock Ajouter au panier

Paru le : 08 Novembre 2017
Pages : 224
EAN 13 : 9782917738375

Résumé
Bashô (1644-1694), voyageur infatigable, poète parmi les plus célèbres du Japon, est considéré comme le père du haïku et l'un de ses plus grands maîtres. Imprégné de sa pratique méditative zen, il lui donne sa structure et surtout son esprit : un tercet très court qui saisit l'essence de l'instant présent. Ce carnet de voyage, qui associe prose allusive et haïkus d'une saisissante vitalité, marque un tournant dans la vie et l'oeuvre du poète.
Il n'achèvera de le rédiger que quelques mois avant sa mort. Son périple de cinq mois dans le Nord du Japon, de la fin du printemps aux profondeurs de l'automne, invite Bashô à célébrer la légèreté et la beauté infinie de l'instant, les richesses de l'homme et du monde, et à méditer sur l'impermanence de toute chose. Les superbes haïga de Manda nous accompagnent dans ce voyage au coeur du Japon éternel et de l'intime aventure humaine.






A propos de l'auteur
Initiée à "l'art du trait" et aux mystères du Haïga par des maîtres japonais et très vite encouragée par ceux-ci, Manda a présenté ses œuvres dans de nombreuses expositions à travers le monde (Asie, Europe, Etats-Unis d'Amérique) et plus particulièrement en Extrême-Orient où elle est la lauréate de prix prestigieux décernés par des comités sino-japonais (Honorary President Prize, Excellent Award, Art Cultural Award).
Manda a fondé l'Atelier Manda, lieu d'enseignement et de création. Elle a traduit, illustré et publié des ouvrages des deux grands haïkistes japonais qu'elle admire par dessus tout, Bashô et Santôka : Santôka, Dans "Le Bol du Mendiant" (2008) ; Avec Bashô, sur le chemin étroit du Nord profond (2004) et Bashô, Carnets de voyage "Nozarashi Kikô" (2005). Elle rend ainsi hommage à Bashô avec lequel elle partage un intérêt sans limite pour le mystère des saisons et le sentiment nostalgique de la solitude.
Elle a également illustré Seulement l'Echo, anthologie de haïkus francophones de Dominique Chipot (Ed La Part commune, 2010) et Sono no Uta, un recueil de haïkus francophones d'André Vandevenne (Ed Pippa, 2015). On lui doit, en partenariat avec Manda, l'adaptation des Haïkus de Bashô dans Avec Bashô, sur le chemin étroit du Nord profond (Ed Atelier Manda, 2004) et de Santôka, Dans "Le Bol du Mendiant" (Ed Atelier Manda, 2008).