Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer
La maison chinoise : Construire et habiter en Chine à la fin de l'époque impériale

La maison chinoise : Construire et habiter en Chine à la fin de l'époque impériale

Auteur

GOURNAY Antoine

Préface

VANDERMEERSCH Léon


Editeur

Klincsieck

45,00 €

En stock Ajouter au panier

Paru le : 22 Mars 2016
Pages : 300
EAN 13 : 9782252039908

Coup de coeur du libraire
L'art d'habiter à la chinoise, une approche anthropologique
Voici une étude consacrée à "l'art d'habiter" dans la Chine ancienne et abordée sous deux angles : comment construire une maison chinoise et comment y habiter. Vous découvrirez dans cet ouvrage une autre facette de la Chine ancienne : la maison où habitent les Chinois, leurs activités domestiques et leurs habitudes, qui se transforment en rites et codes culturels qui différencient les Chinois des Occidentaux.

Dans la première partie, l'auteur décompose et analyse la maison chinoise en expliquant la construction de chaque partie afin de montrer des principes communs qui caractérisent cet ensemble et contribuent à définir un système technique qui serait proprement chinois. Ensuite, la multifonction organique d'une maison chinoise est montrée dans la seconde partie : la maison comme gîte, comme habitat, comme lieu de travail, etc. Antoine Gournay a fait un travail colossal d'analyse de nombreuses sources bibliographiques et cherche à ouvrir de nouvelles perspectives et de réflexions en croisant les aspect techniques, sociétaux et anthropologique.

200 illustrations en couleur et noir & blanc avec un glossaire à la fin du livre sont des bonus à ne pas rater !

Un vrai régal pour les amateurs de Chine et d'architecture !
Résumé
"La Maison chinoise" traite principalement d'architecture, mais pas seulement : cet ouvrage vise à montrer comment le système de construction et d'aménagement de l'espace propre à la Chine ancienne se conjugue avec une certaine façon d'habiter et de vivre " domestiquement ". Il entreprend ainsi ce que l'on pourrait appeler une archéologie de l'habitat domestique. De nombreux aspects de la maison chinoise ont bien entendu déjà été étudiés et commentés, mais ce que vise cette étude, c'est à montrer et expliquer comment, dans l'architecture et l'aménagement de la maison, tout se tient et forme un système technique cohérent ; comment les questions de charpenterie, de disposition des édifices, de décoration intérieure et extérieure, d'aménagement des cours et des voiries, se raccordent entre elles ; comment " grande architecture " et architecture " vernaculaire " s'articulent.

La bibliographie existante, évidemment importante, reste très technique ou monographique. Il paraissait donc opportun de faire le point de la question et de montrer comment tous ces aspects se relient. "Le lecteur découvrira au fil de chapitres richement documentés comment l'architecture a façonné la manière chinoise d'habiter le monde à travers les diverses fonctions organiques de la maison. La maison comme gîte, c'est-à-dire comme abri de ses occupants quand ils s'y retirent en dehors de toute activité ; la maison comme lieu de la socialité familiale, que les rites chinois marquent par la stricte séparation des sexes, le paternalisme domestique, la fidélité au grand culte des ancêtres, la complaisance aux petits cultes des esprits des aîtres, du foyer, et même des latrines ; la maison comme bien immobilier et comme resserre de biens mobiliers ; la maison comme secteur économique des activités d'entretien de ses habitants par le chauffage, la cuisine, les exercices corporels, l'hygiène ; la maison comme localisation de leurs activités professionnelles : travaux du lettré, auxquels peuvent s'ajouter un enseignement à des disciples choisis, voire des leçons rémunérées à une clientèle d'écoliers, métiers artisanaux divers ; la maison comme objet de décoration intérieure et extérieure et enfin comme spectacle sous l'éclairage du jour (par des fenêtres artistiquement découpée) et de la nuit (par des lampes et des lanternes plus ou moins ouvragées).
De nombreuses illustrations complètent par l'image l'abstraction nécessaire à l'analyse. Ce n'est pas le moindre mérite d'un ouvrage qui, en réussissant à tenir la gageure d'une synthèse des quelque six cents titres de sa bibliographie, domine d'emblée toute la littérature spécialisée, aussi bien en chinois qu'en langues occidentales."(Léon Vandermeersch)

Table des Matières

PREMIÈRE PARTIE : Construire

Le bois, matériau de construction par excellence

LA CHARPENTE
Le montage
L'assemblage
Les types de charpentes
Le cubage

LE CORPS DE L'ÉDIFICE
Murs et cloisons
L'assise des édifices
Les plafonds
La toiture
La couverture

LE SYSTÈME DE PLANS ET DE COMPOSITION DES ÉDIFICES
Le plan des bâtiments
La construction d'étages
Les façades
Disposition et orientation des bâtiments dans l'espace

LES TYPES ARCHITECTURAUX

DEUXIÈME PARTIE : Habiter

LA MAISON COMME GÎTE
L'espace logeable
Les accès
La circulation
Le traitement des sols
Les sièges
Les lits
L'aération, la ventilation
Le chauffage
L'éclairage
L'approvisionnement en eau
La toilette corporelle
Les latrines

LA MAISON COMME HABITAT
La répartition de la maisonnée
Isoloirs et points de rencontre
La pièce principale
Salons et appartements
Chambres à coucher
L'attribution d'appartements
Le logement animal
Les cultes domestiques
Le culte des ancêtres défunts
Le culte des dieux de la maison
Le culte de divinités protégeant la maisonnée
La resserre

LES ACTIVITÉS DOMESTIQUES
L'alimentation domestique
L'équipement de la cuisine
Les arts de la table
L'officine domestique
La ferme paysanne
L'atelier artisanal
L'office commercial
Le cabinet du lettré
L'école à la maison

LE DÉCOR DOMESTIQUE

> Voir tous les titres Dans notre sélection Jardins de Chine et d'Asie