Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer
La nostalgie heureuse

La nostalgie heureuse

Auteur

NOTHOMB Amélie - 阿梅丽-诺冬


Editeur

Albin Michel

16,50 €

En stock Ajouter au panier

Paru le : 21 Août 2013
Pages : 162
EAN 13 : 9782226249685

Résumé
Presse :

« Le millésime 2013, dans la veine autobiographique et japonisante, est des meilleurs. » L'Express

« Une évocation sensible et tendre du pays de son enfance, avec ce zeste d'autodérision qui est sa « marque ». Prima

« Un état proche du bonheur : voilà comment nous nous sentons à la dernière page du 22e roman d'Amélie Nothomb… Amélie Nothomb à son meilleur, c'est excellent. » Le Soir (Belgique)

« Un pèlerinage nothombesque en diable (à la fois désopilant, poignant et totalement sincère)… Amélie part en transe et ses lecteurs rayonnent. » L'Express

« Un retour aux sources nourri d'émotions, de vérités enfouies, de révélations et d'une tendre nostalgie constructive. Un court texte, un grand portrait de femme. » Madame Figaro

« Il est comment le nouveau Nothomb ? Japonais, ce qui est toujours bon signe chez Amélie. La Nostalgie heureuse, retour au pays de son cœur et de son succès, a l'allure d'un Lost in translation loufoque. Et les fans verseront une larme. » Elle

« Une mélancolie tout en subtilité, mise en lumière par une écriture simple et lumineuse. Qui a dit « à la japonaise » ? » Lire

« On la trouve moins caustique, moins sorcière, beaucoup plus humaine, émue en quelque sorte. C'est beau, et c'est troublant. » Elle (Belgique)

« Emotion et humour, un cocktail nippon digne de ses meilleurs millésimes. » Version femina

« Amélie renoue avec sa meilleure veine… Les pages les plus émouvantes et amusantes qu'elle ait écrites depuis Ni d'Eve ni d'Adam. Court mais délicieux. » Métronews

« Le plus nu de ses livres, le plus philosophique aussi. » Le Parisien

« La Nostalgie heureuse concentre toutes les raisons pour lesquelles Amélie Nothomb est en tête des ventes chaque rentrée (cocasserie, humanité, autofiction et modestie). Elle n'a jamais aussi bien dévoilé « ce qui me tient lieu de personnalité ». Libération

« Un drôle de mélange d'émotion et d'autodérision… de minuscules tremblements de terre qui enchantent ce fragile « Je me souviens ». » Elle

« Une part d'intimité, à sa manière délicieusement humble, lucide et… pudique. C'est là qu'elle donne le meilleur, creuse les subtils méandres du souvenir, arpente le temps qui passe, nous initie à la nostalgie japonaise, plus heureuse que la nôtre… Un livre comme une porte refermée sur l'enfance. Avec une infinie précaution. » La Vie

« Lucide et drôle, léger et doux, comme une fleur de cerisier. » Pèlerin

« Une douce célébration des trajectoires de la trace, de l'oubli et du ressouvenir. Un texte qui touche juste parce qu'il est fragile. » Le Monde des livres

> Voir tous les titres Dans notre sélection Le Japon vu par les Occidentaux

> Voir tous les titres Dans notre sélection Carnets du Japon

> Voir tous les titres Dans notre sélection J'ai vécu en Asie !