Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer
La récidive : Révolution russe, révolution chinoise

La récidive : Révolution russe, révolution chinoise

Auteur

BIANCO Lucien


Editeur

Gallimard

(Collection : NRF)


29,00 €

En stock Ajouter au panier

Paru le : 23 Octobre 2014
Pages : 517
EAN 13 : 9782070146987

Coup de coeur du libraire
Une mise en regard de la révolution chinoise avec la révolution russe
Les relations entre la révolution chinoise et la révolution russe qui l'a précédée sont complexes. Après Les origines de la révolution chinoise 1915-1949 et La révolution fourvoyée, Lucien Bianco nous livre une analyse comparative de cette filiation que Mao Zedong a très vite voulu dépasser... pour arriver aux catastrophes que nous connaissons.

Rendez-vous le vendredi 19 décembre pour une rencontre avec Lucien Bianco dans notre librairie !
Résumé
L'accession de la Chine au rang de deuxième puissance économique mondiale confère une meilleure image à la révolution chinoise qu'à la russe. Elles ont pourtant presque tout en commun : la révolution chinoise a d'abord été une copie conforme de l'autre, Mao Tsé-toung ne connaissant guère le marxisme qu'à travers la vulgate de Staline. Puis il a pris conscience moins des vices de son modèle que de son inadaptation à un pays surpeuplé du tiers-monde.
Mais au lieu de corriger le modèle, il a prétendu aller plus loin et plus vite dans le même sens. A la différence de la réplique d'un séisme, d'ordinaire moins catastrophique, le Grand Bond en avant est une réplique aggravée du premier plan quinquennal soviétique (1929-1933), conçu en fonction d'une fin rêvée sans tenir compte des possibilités. Et c'est en tournant le dos à la révolution que la Chine se développe à vive allure.
Finalement, le panorama que fait ressortir Lucien Bianco de son étude est assez similaire : système politique, surexploitation de la paysannerie, entraînant les deux plus grandes famines du siècle, mise au pas des intellectuels, répression, camps. La comparaison entre Staline et Mao qui couronne le tableau le conduit à remonter jusqu'à Lénine et à faire sien le constat d'un historien chinois : " Autant que possible, le mieux est d'éviter de recourir aux révolutions.

Sommaire :

Introduction
1. Retard
2. Rattrapage
3. Politique
4. Paysans
5. Famines
6. Bureaucratie
7. culture
8. Camps
9. Monstres
Conclusion

> Voir tous les titres Dans notre sélection Retour sur la révolution chinoise