Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer
Trois générations

Trois générations

Auteur

염상섭 YOM Sang-seop

Traducteur

KIM Young-sook

LE BRUSQ Arnaud


Editeur

Zoé

25,00 €

En stock Ajouter au panier

Paru le : 02 Novembre 2017
Pages : 560
EAN 13 : 9782889274635

Coup de coeur du libraire
Intrigues, complots familiaux et choc générationnel
"Mais c'est surtout la génération précédente qui a semé le germe du malheur en enfermant la jeunesse dans ses idées et ses habitudes dévoyées, sans luis enseigner comment réagir face aux désillusions de la vie, tu ne crois pas ?"

Ce roman nous plonge dans la Corée des années 20, au contexte historique et politique qui semble peu décrit dans la littérature coréenne, tout du moins celle à laquelle nous avons accès (traduite en français). L'auteur, Yom Sang-seop, est un des auteurs phares de l'époque, nous découvrons donc avec plaisir cette traduction qui permet de combler le manque existant actuellement. Ce roman a d'abord été publié en Corée en 1931 sous forme de roman feuilleton, très à la mode à cette époque, avant de paraître dans un volume.

Trois générations nous narre l'histoire de la famille Jo. Le grand-père, très attaché aux traditions, est facilement abusé par sa famille lointaine, qui lui soutire de l'argent sans honte . Il se fait également mené par le bout du nez par sa jeune concubine qui n'hésite pas à comploter pour obtenir l'héritage et discréditer les descendants de son mari.Le fils, quant-à-lui, n'a cure des traditions ancestrales, il s'est tourné vers la religion catholique, ce qu'on lui reprochera souvent. Il semble toujours marcher au bord d'un précipice, ne sachant comment se comporter.Le petit-fils, personnage auquel nous nous attachons, est très droit et toujours prêt à aider son prochain. Certains essaient d'ailleurs de profiter de sa candeur et de sa gentillesse. 

Cette saga familiale nous permet d'en connaître plus sur la Corée des années 20. Elle nous brosse en effet un portrait de la société de l'époque : les traditions coréennes font peu à peu face à la montée en puissance d'habitudes japonaises et occidentales. Nous remarquons par exemple que certains personnages s'habillent "à l'occidental", puis changent ensuite pour un manteau coréen, etc). De même, la religion chrétienne semble bien ancrée dans le pays, comptant de nombreux adeptes.Nous découvrons également les fossés qui se creusent entre les générations : les jeunes n'ont plus du tout les mêmes façons de penser que les plus anciens. Le petit-fils parle par exemple couramment le japonais, ce qui est mal vu de certains, puisque c'est la langue des colonisateurs. L'ambiance régnant dans le roman est parfois tendue. Nous avons un aperçu politique de cette époque mouvementée : de jeunes coréens se tournent vers le communisme et n'ont pas froid aux yeux, ils sont prêts à se battre et à endurer la torture pour leurs idéaux. il y a également beaucoup de tensions entre les Japonais présents en Corée, policiers etc. et les locaux.
Résumé
Dans la famille Jo, trois générations se côtoient : le grand-père, patriarche enrichi, conservateur et autoritaire, le père, homme moderne mais faible qui a embrassé le christianisme en même temps que la boisson et les femmes, et le fils, Deok-ki, étudiant déjà marié et père de famille, qui sympathise avec les marxistes. Nous sommes à la fin des années 1920, dans une Corée sous domination nippone. Ces trois hommes et leurs proches se cherchent, se heurtent et se querellent. Lorsque la santé du grand-père se détériore, les intrigues d'alcôve se déchaînent. Qui sera l'héritier ? Ce récit, paru pour la première fois en 1931 sous forme de feuilleton, est un des grands classiques de la littérature coréenne. Saga familiale et portrait d'une société en mutation, il passionne par ses rebondissements autant que par son réalisme, d'une grande modernité littéraire.

A propos de Yom Sang-Seop

Après ses études au Japon, Yom Sang-Seop (1897-1963) retourne en Corée où il travaille comme journaliste et défend l'idée d'une littérature nationale. Auteur de récits et de romans, il devient le pionnier du réalisme et du naturalisme coréen. En 1928, après deux nouvelles années au Japon, il entre au quotidien Chosun Ilbo, où Trois Générations paraîtra sous forme de feuilleton en 1931. Yom Sang-seop est couronné de nombreux prix littéraires, dont le Prix de la Paix de l'Asie.

> Voir tous les titres Dans notre sélection Les sagas familiales