Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer

Sélection thématique : Chine, Corée, Japon : Arrêts sur images

La photographie peut revêtir plusieurs visages. Qu'elle soit témoignage, parti pris, manifeste, évasion, photographie d'art, il s'agit de transmettre par l'image.

A partir du choix d'un sujet, du point de vue pris sur une scène, sur un pays, sur une population, émergent des images porteuses de messages, d'informations, de stimulations ou d'émotions.

Le langage photographique est vaste et nombreux sont les ouvrages qui compilent des images afin de raconter la Chine, le Japon, ou la Corée.
Parmi les ouvrages que nous vous proposons cette semaine certains témoignent d'une rencontre ou d'une fascination pour une autre culture. Il s'agit alors d'appréhender et de raconter cet « ailleurs » par l'image. D'autres ouvrages témoignent quant à eux des positions ou des revendications plus personnelles de celui ou celle qui a grandit dans cet « ailleurs ».

Afin de découvrir ces univers multiples, qu'ils soient instructifs, séduisants, ou même bouleversants, nous vous invitons chaleureusement à vous plonger dans la sélection que nous avons préparé pour vous cette semaine :


La photographie en marge du documentaire

Pour celles et ceux qui nous suivent sur Instagram, vous avez peut-être vu passer notre coup de cœur pour le magnifique ouvrage Coréennes de Chris Marker. Publié une première fois en 1958, le cinéaste, photographe, écrivain, voyageur, poète, essayiste au talent immense, nous emmène en Corée du Nord après guerre. Ce recueil compile 130 photographies associées à des textes, des cartes et des gravures dont l'ensemble est d'une puissance folle. Un recueil absolument sublime.

Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur Chris Marker, qui entretint une très belle relation avec l'Asie, l'essai Chris.Marker.photographie, offre quant à lui plusieurs analyses de grande qualité sur la pratique photographique de cet immense artiste. Un essai très utile pour saisir les multiples facettes d'une production extrêmement riche réalisée sur plusieurs années et dans le monde entier.

Une autre façon de voir la Corée du Corée du Nord ! Avec Kim Jong Il looking at things de Jao Rocha où l'on découvre ce pays à l'heure plus contemporaine en suivant de près Kim Jong-Il en train "d'observer des choses", comme le stipule le titre de l'ouvrage. Ce petit livre assez drôle, qui fait basculer l'"icône" qu'est Kim Jong-Il dans la position du "regardé" fascine par le côté répétitif des scènes et l'imaginaire qu'il véhicule sur la Corée du Nord. Avis aux curieux !

Impossible de parler de livre de photographie sur la Corée du Nord sans évoquer le récent ouvrage de Stéphane Gladieu Corée du Nord : les enfants de Kim. Ce projet très ambitieux est un pari réussi puisque l'auteur parvient à composer une galerie de portraits étonnants des habitants de l'un pays les plus fermés au monde. Notre coup de cœur pour cet ouvrage est à lire ici.

Avec Virtual Seoul Françoise Huguier nous emmène quant à elle en Corée du Sud. Afin de saisir le développement rapide et spectaculaire de la ville Séoul, la grande photographe dont la carrière est indissociable des voyages, a réalisé un superbe recueil de portraits saisissants et glamours qui plonge le spectateur dans la société coréenne contemporaine. Une très beau livre préfacé en prime par Patrick Maurus, l'un des plus grands spécialistes de la Corée. Vivement recommandé.


La photographie comme manifeste (et pour un public averti)

En Chine, le travail du jeune et prometteur Ren Hang a longtemps fait polémique. Les photographies de ce jeune photographe originaire de Pékin, mort prématurément à 29 ans, sont en effet immédiatement reconnaissables : Composées essentiellement de portraits – d'amis, de proches ou de jeunes chinois sollicités sur internet –  elles montrent les corps des modèles dénudés dans des lieux publics et sont de fait empruntes d'un certain érotisme tout en étant chargées de poésie et d'humour. Le catalogue Ren Hang est à la fois un objet très séduisant de part la qualité et la singularité des images et manifeste dans le même temps, l'engagement du jeune homme en faveur de la liberté de création et d'expression. Bien que ses photographies aient values à leur auteur plusieurs déconvenues avec le gouvernement chinois, Ren Hang est devenu l'un des artistes les plus suivis de sa génération. Son travail a fait l'objet de très nombreuses expositions personnelles et collectives durant les cinq années de sa brève carrière dans des villes aussi diverses que Tokyo, Athènes, Paris, New York, Copenhague, Francfort, Vienne, Pékin. Il reste aujourd'hui une figure majeure de l'art contemporain chinois et son travail est à découvrir absolument.

On ne présente plus l'immense photographe japonais Nobuyoshi Araki , plus connu sous le simple nom d'Araki livrant des photographies sulfureuses, mais toujours empruntes de poésie. De très nombreuses institutions et musées ont rendu hommage à ce grand maitre de la photographie contemporaine au Japon et nombreuses sont les publications qui présentent son travail.
Pour le découvrir ou le redécouvrir, nous vous proposons le très beau catalogue Araki Nobuyoshi (catalogue de l'exposition - Musée Guimet) réalisé à l'occasion de la première exposition rétrospective en France d'Araki. Préfacé par Tadao Ando, cet ouvrage retrace cinquante années de création et donne à voir les travaux les plus emblématiques du photographe tels que ceux consacrés à l'art du kinbaku (l'art du bondage japonais). Magnifique.

Simplement dénommé Araki, ce très bel ouvrage a d'abord été publié en édition limitée, pour être ensuite réédité dans un nouveau format à l'occasion des 40 ans de la maison d'édition TASCHEN. Cette édition présente toute la diversité de son travail à travers des photographies aussi diverses que des scènes de rue à Tokyo, des visages, de la nourriture, des fleurs sensuelles et colorées, le corps féminin dans toute son intimité et bien sûr, l'art du bondage. Un incontournable pour qui aime le travail d'Araki.

Nobuyoshi Araki Hi-Nikki (Non-Diary Diary) fait suite à une demande un peu particulière de la part de la Fondation Cartier pour l'art contemporain qui a sollicité le photographe à l'occasion du trentième anniversaire de la fondation. Il a été demandé à Araki de prendre une photographie chaque jour, destinée à être publiée sous forme de diaporama sur le site internet. Cette ouvrage fait suite à ce projet et compile ainsi 1 250 photographies couleur inédites prises à Tokyo entre mai 2014 et mars 2015. Une travail d'édition de grande qualité qui réunit l'ensemble de ces images dans un très beau livret rappelant les reliures traditionnelles. 


La photographie comme témoignage

Il n'y a pas plus beau témoignage photographique, racontant une Chine rurale située sur les bas-côté de la grande muraille, que Watering My Horse By A Spring At The Foot Of The Long Wall de Xiaoxiao Xu. C'est notre grand coup de cœur de la semaine et il est à lire ici !

Out of sight : Fukushima à l'abri du regard témoigne quant à lui de la reconstruction de toute une population après la catastrophe qui survint en 2011 au Japon. Œuvre commune entre la photographe Delphine Parodi, qui livre ici des paysages intimes et plusieurs très beaux portraits d'habitants et l'écrivaine japonaise Yoko Tawada qui, par 24 poèmes raconte la catastrophe de Fukushima. Une très belle association qui pose une question fondamentale : comment se reconstruire et se reconnecter à son environnement après un tel évènement ?

Dans des temps plus anciens, mais toujours au Japon, le très bel ouvrage The Works Of Hayashi Tadahiko - Capturing An Era est un objet rare qui recueil les très nombreux portraits et scènes de vie du célèbre photographe japonais Hayashi Tadahiko (1918-1990) qui grandit dans le magasin de photographie de son père à Yamaguchi et qui connut un très grand succès. Cette très belle édition nous fait voyager en noir et blanc et en couleur, de l'après guerre au Japon jusque dans les années 90, aux côtés des proches du photographes, de personnalités et de personnes croisées dans le quotidien du photographe. Une très belle déambulation au Japon dont Hayashi Tadahiko nous livre une forme d'intimité.

Miyoko Ihara - Misao The Big Mama And Fukumaru The Cat est un rayon de soleil qui témoigne avec poésie du quotidien d'une petite mamie japonaise avec son chat et dont les photos ont été prises par la petite fille de cette charmante personne. Jardinage, siestes, promenades, sourires, regards solaires, ce livre est un petit bijou de bienveillance et de tranquillité.


La photographie comme possibilité d'évasion

Tout dernier paru de la très belle et luxueuse édition de Louis Vuitton Fashion Eye Kyoto compile de sublimes photographies de Mayumi Hosokura sur la ville de son enfance : Kyoto. Photographe de mode, elle parvient à faire de la ville un paysage totalement magique et envoutant avec des images sublimes, détails de la vie quotidienne, portraits, flottant dans des tonalités colorées bleu-vert, savamment choisies par la photographe au cours du processus de développement de ses images. Un magnifique travail sur l'image, superbement édité, à découvrir.

Artiste reconnu, Zin Taylor examine les liens entre le mot et l'image à travers des publications ou des livres d'artiste qu'il publie généralement pour accompagner ses expositions. Avec Ambien visions of a dot il signe un magnifique ouvrage, synthèse d'une journée de marche autour du village côtier de Shimoda au Japon, dont il fait des images contemplatives absolument sublimes. En noir et blanc, ces images ont été prises à l'aide d'un vieil appareil photo Sony, qui magnifie les contrastes pour exploiter un paysage ayant une forte propension à développer l'imaginaire. Un grand coup de cœur pour cet ouvrage.

Masao Yamamoto: Small Things in Silence est l'œuvre magnifique de Masao Yamamoto, l'un des plus importants photographes japonais né en 1957 à Gamagori, connu pour ses petites photographies poétiques en noir et blanc. Ce très beau recueil retrace ses vingt années de carrière, livrant portraits, paysages et natures mortes transformés en petits tirages délicats, que le photographe repeint, teint ou trempe dans du thé. Un travail emplit de délicatesse et prompt à l'évasion et à la rêverie. Tout simplement sublime. 


La photographie comme expérience

Plus qu'un livre de photographie,
Yves Klein, Japon, raconte l'histoire d'amour peu connue de ce grand artiste avec le Japon. Au delà de son travail plastique qui fut un véritable bouleversement pour le monde de l'art, Yves Klein avait comme première vocation de devenir judoka. Il fut l'un des premiers français à en faire l'expérience au Japon. Cette très belle édition témoigne de ce voyage fondateur par le biais de superbes images associées à des documents d'archives rares. Une œuvre à part entière.

Connu pour son travail photographique singulier qui met en avant les particularités d'autres cultures en sillonnant le monde entier, Charles Fréger livre avec Esprits du Japon : Charles Fréger et la collection japonaise du Musée des Confluences des images étonnantes qui mélangent les codes : sculpture, performance, arts décoratifs. Un petit recueil tout simplement sublime.

Urban Artwork est l'œuvre du photographe français Jean-Pierre Domingue qui rassemble dans cette belle édition une large sélection de ses œuvres issues de différentes projets en Europe et en Asie (Japon, Vietnam, Cambodge). Ancien assistant de Guy Bourdin, Jean-Pierre Domingue perçoit la photographie telle une investigation documentaire, fasciné par les paysages urbains, il met principalement en avant dans cet ouvrage les textures et les «  graphismes  » architecturaux de son environnement. Un très beau livre.

Et encore beaucoup d'autres merveilles qui par l'image, parviennent à nous transporter, à nous éveiller et à nous documenter... En espérant que cette sélection aura su piquer votre curiosité !

Elodie