Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer

Sélection thématique : Récits mythiques et pensée chinoise : détour par la Chine ancienne

Parallèlement à notre coup de cœur Les quatre détours de Song Jiang, nous vous proposons de poursuivre le voyage en Chine ancienne, en vous offrant une belle sélection d'ouvrages sur la pensée chinoise. Afin de palier à ces journées particulières, quoi de plus beau que de revenir aux fondamentaux de la civilisation chinoise en se plongeant dans la richesse et la diversité de ses développements philosophiques mais également dans la singularité et à la beauté de ses mythes et légendes.

Depuis la plus haute antiquité, les mythes et les légendes tiennent une place de grande importance au sein de la civilisation chinoise. L'occasion d'aborder la Chine ancienne à travers cet imaginaire riche et foisonnant sur lequel se sont appuyés tant de lettrés, penseurs, poètes et même hommes de pouvoir.

L'Anthologie des mythes et légendes de la Chine ancienne réalisée sous la direction de Rémi Mathieu en offre quant à lui une très belle lecture. Découpé à travers les cinq chapitres suivant : « La création », « Les saints empereurs des origines », « La mise en ordre du monde », « Les fondateurs de lignées et de royaumes », « Les divinités secondaires et les cultes locaux », l'ouvrage propose cent courtes légendes mais de grande importance, traduites et annotées par l'auteur. Incontournable pour qui souhaiterait se plonger dans ce qui constitua l'imaginaire collectif en Chine et qui participa au développement de la pensée, de la littérature et même du politique.

Pour avoir une idée précise de ce que fut l'évolution de la pensée en Chine, l'Histoire de la pensée chinoise, de l'éminente sinologue Anne Cheng est l'ouvrage parfait. Celle-ci parvient en effet à rendre claire et abordable pour le plus grand nombre, l'évolution de la pensée en Chine de l'Antiquité à l'époque moderne. Loin d'être linéaire, l'histoire de la pensée chinoise est faite de ruptures radicales, de profondes mutations mais aussi d'échanges qui ont donné naissance à des courants tels que le confucianisme, le taoïsme et le bouddhisme. A travers son ouvrage, Anne Cheng rend facilement compréhensible la genèse de ces courants de pensée, leur évolution et surtout, leurs nuances. Un ouvrage abordable pour qui désirerait se plonger dans l'histoire passionnante de la pensée en Chine.

La pensée chinoise de Marcel Granet paru en 1999 reste lui aussi l'un des ouvrages sinologiques français incontournables du XXe siècle. Ce texte qui aborde l'ensemble des caractéristiques de la pensée chinoise, à travers les systèmes de pensée, les catégories fondamentales – l'espace, le temps, les nombres - et les disciplines qui s'y rapportent – l'astronomie, la philosophie, les mathématiques est un ouvrage brillant. Celui-ci s'adresse néanmoins aux lecteurs désireux de prendre le temps de se plonger dans la multiplicité des mécanismes de la pensée, idéal en période de confinement !

D'une tout autre façon, mais également riche d'enseignement, le magnifique ouvrage Philosophes taoïstes - Tome II - Huainan zi, de Liu An, édité dans la collection La Pléiade de Gallimard, enchantera tout lecteur par la beauté de ses développements philosophiques placés sous le signe du dao. Le dao (la Voie) étant l'élément fondamental de la pensée taoïste. Ce texte ancien rédigé au IIe siècle avant notre ère, fut récemment traduit et annoté par les plus grands sinologues actuels.
Philosophique autant que politique, cet ouvrage attribué au prince de Liu An, petit-fils du fondateur de la dynastie Han, est présenté comme un ensemble de traités ayant pour fond le tableau de la société sous les Han. Il est un ouvrage essentiel dans le cours de la pensée chinoise, transportant le lecteur dans un imaginaire foisonnant, regorgeant de mythes et de légendes, qui avait comme destination d'accompagner les hommes pour s'élever vers la sagesse. Il est un ouvrage précieux et indépassable à lire et à relire…

Pour poursuivre dans ce qui constitua les fondements de la pensée taoïste l'édition révisée, et augmentée de l'ouvrage Les Oeuvres de Maître Tchouang traduit et annoté par l'éminent sinologue Jean Levi enchantera tout lecteur s'intéressant à la pensée chinoise. Cet ouvrage qui fait partie des fondamentaux de la pensée chinoise, est attribué à Zhuangzi, un penseur qui aurait vécu durant la période des Royaumes combattants (475-221 avant notre ère), que beaucoup considèrent comme étant le deuxième grand maître du taoïsme avec Laozi. Cet ouvrage philosophique qui prend la forme d'une vaste fable au contenu hybride fait toujours l'objet d'interprétations diverses de la part des plus grands spécialistes quant au sens et la portée philosophique voulue par son auteur. Par ailleurs, la qualité de la traduction de Jean Levi est un formidable atout car celui-ci est parvenu à conserver une fraicheur incomparable à ce texte complexe et singulier rendant sa lecture passionnante.

Publié aux Belles Lettres, Maitres mots (Fayan) de Yang Xiong (53 av. J.-C. - 18 apr. J.-C.), traduit et annoté par Béatrice L'Haridon, est un autre grand ouvrage recueillant les pensées d'un lettré singulier ayant vécu sous les Han occidentaux. Ce texte est majeur dans l'histoire du confucianisme puisqu'il est question pour son auteur de retrouver l'essence des Classiques allant jusqu'à s'inspirer des Entretiens de Confucius pour donner forme à son ouvrage qu'il présente comme une somme de courts dialogues tenu avec un interlocuteur anonyme. La traduction de Béatrice L'Haridon fait de surcroit partie des rares études de ce texte dont aucune n'avait encore proposée en français. Un ouvrage à découvrir absolument !

Pour aller plus loin dans ce détour par la pensée chinoise, à lire également d'autres publications de Jean Levi : Eloge de l'anarchie par deux excentriques chinois ou encore Han-Fei-tse, ou, le Tao du Prince: la stratégie de la domination absolue, absolument remarquables. Tout aussi excellent, prenez le temps de découvrir le travail prodigieux de Léon Vandermeersch à travers Les deux raisons de la pensée chinoise : divination et idéographie ; Ce que la Chine nous apprend - Sur le langage, la société, l'existence Sagesse chinoise, une autre culture, pour ne citer que ceux-ci.

Et bien d'autres encore… 

Nous ne saurions que trop vous conseillez de vous plonger dans ces lectures, un autre regard sur le monde et toujours d'actualité, une si belle façon d'enrichir notre quotidien !

Elodie