Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer

Sélection thématique : Se délecter de la gastronomie japonaise...

Le Japon est un pays complexe, parfois difficile à cerner. Nous vous proposons cette semaine un zoom sur la gastronomie japonaise, excellente porte d'entrée de la culture du pays du soleil levant.
Le goût, le toucher, la vue sont d'une importance capitale et dans la cuisine et dans la civilisation japonaise. Aussi, pourquoi ne pas mettre à l'épreuve les nôtres pour ouvrir nos estomacs ainsi que nos cœurs à cette culture passionnante !


Nos deux gastronomies ont beaux être aussi réputées l'une que l'autre, elles semblent pourtant bien éloignées. La pratique même du repas au Japon parait diamétralement opposée à celle de la France. Un repas prit dans un silence respectueux chez l'un est plus souvent prit dans une cacophonie attendrissante chez l'autre. Et pourtant, l'amour des aliments et de la cuisine nous rapproche sans aucun doute !

Pour commencer notre périple dans la gastronomie japonaise, nous commencerons par le deuxième numéros du magazine Koko qui porte justement sur la gastronomie. Ce magazine bilingue très récent est d'une richesse bienvenue ! Au travers de portraits, d'interviews, de reportages, un beau portrait de la diversité de la gastronomie et des aliments nous est proposé. La redécouverte des huîtres, les pratiques culinaires décalées de Tokyo, en passant par le féminisme dans les cuisines, sans oublier l'interview avec Ryoko Sekiguchi, toujours aussi passionnante, ce magazine saura ravir tout passionné de cuisine, de Japon et de dialogue interculturel !

Après la belle introduction de Koko, impossible de ne pas mentionner des  livres de recettes.
Tokyo, les recettes culte, Tokyo Stories ainsi que Japon Gourmand pour commencer, sont chacun à leur manière des livres de recettes originaux et particulièrement bien réussis. Les recettes, diverses et très nombreuses, respectent les "classiques" aussi bien que les insolites. De plus, la qualité des photographies aussi bien des plats que des des intérieurs de gargotes, de restaurants, de repas familiaux permettent une réelle immersion. Japon Gourmand se distingue particulièrement pour la richesse de ses anecdotes, des détails et des informations supplémentaires qu'il contient. Tokyo, les recettes culte contient lui un nombre impressionnant de recettes. Quant à Tokyo Stories, c'est son originalité qui plaît (on pense notamment au Calpis soda,le chu-hai, etc.) !

On ne manque pas d'originalité non plus dans la Cuisine japonaise illustrée. Les illustrations s'harmonisent à merveille avec la douceur des recettes, nous plongeant dans une ambiance de détente. Plus qu'à concocter l'un des plats puis s'essayer au dessin ! Pourquoi se limiter au seul talent de cuisinier ? Peut-être vous découvrirez vous une passion pour le dessin aux cœur des pages de ce titre.

Pour les grands débutants, nous vous conseillons d'opter pour la Cuisine japonaise ultra facile. Avec une touche d'humour, Tim Anderson revient ici avec un beau livre rempli de recettes qui vont du niveau "pas difficile" à "tellement facile que c'en est incroyable" sans oublier le "plus facile, tu meurs" ! Il dénoue la peur de nombreux d'entre nous à se lancer dans une cuisine qui semble hors d'atteinte.
Dans la même veine, Ma cuisine bio japonaise réussit à offrir des recettes très abordables en mettant en avant l'importance des saisons et du respect de l'utilisation de certains ingrédients à tel ou tel moment de l'année.
Un incontournable de la gastronomie japonaise : les onigiris, ces petites boules de riz si appétissantes. Le restaurant Gili-Gili vient tout juste de publier ses meilleures recettes dans un livre à la portée de tous : Onigiri, boules de riz garnies japonaises ! Ne vous ont-elles jamais fait rêver au cours du visionnage d'un film du studio Ghibli ou d'un anime ? Ces boulettes font partie intégrante du paysage singulier et nostalgique du Japon...qu'il est plaisant de pouvoir enfin les réaliser nous-mêmes ! 

Chacun des livres présentés ci-dessus saura ravir les amoureux de la nourriture japonaise. Les végétariens pourront également y trouver leur bonheur en piochant à droite à gauche. Mais nous nous doutons bien que ce n'est pas l'idéal. C'est pour cela que nous n'oublierons pas de mentionner Japonisme : recettes végétariennes d'inspiration japonaise.
La question du végétarisme et plus largement du véganisme est également abordé dans le numéros de Koko évoqué plus haut. Ce régime spécial, considéré comme un art de vivre se développe dans le monde entier. Le Japon est tout aussi concerné, d'autant plus que vous pourrez découvrir qu'à l'époque d'Edo, la consommation de viande a même été bannie ! Donnant lieu à quelques noms imagés pour garder secrète la consommation...tous pleins de détails à découvrir donc dans le reportage "Cuisine japonaise et véganisme" du magazine.

Comme indiqué plus haut, nous ne vous proposons pas simplement une plongée dans la gastronomie japonaise mais aussi dans la culture japonaise à travers sa cuisine. Or, celle-ci est souvent évoqué dans la littérature et la bande dessinée.
Laura vous propose Le club des gourmets,  une anthologie littéraire sur le thème de la nourriture. Des récits passionnants qui mettent l'eau à la bouche !
Au gré de plusieurs textes, nous découvrons l'importance de la nourriture dans la culture japonaise et dans certaines nouvelles, poèmes et essais.

Rendez-vous ensuite dans la Cantine de minuit et son livre de cuisine.
Avec La cantine de minuit, le public a découvert une toute autre facette de la cuisine japonaise : une cuisine emprunte de simplicité, de finesse, d'authenticité et riche en émotions. Une cuisine qui, à chaque bouchée, fait resurgir des souvenirs d'antan et en crée de nouveaux. Nous avons pris l'habitude de regarder avec envie ces plats, la salive à la bouche. Plusieurs questions résonnaient en nous, encore et encore, "mais comment fait-il ?", "que ça a l'air compliqué"... Il était donc inimaginable que Le lézard noir ne publie pas le livre de cuisine dérivé de cette saga.
Tout y est : les saucisses wiener rouges et l'omelette sucrée, le rebanira, les boulettes d'onigiri grillées, le Nikujaga et autres...Tant de plats qui ont fait le succès de ces ouvrages. Chaque recette est recontextualisée avec une brève introduction rappelant l'histoire dont elle est originaire. Des extraits du manga sont disséminés ici et là. On ne perd donc jamais de vue l'oeuvre d'origine. Les recettes sont claires et efficaces. Yaro Abe a travaillé main dans la main avec Nami Iijima, une styliste culinaire, qui ponctue chaque recette de petits conseils ou d'explications concernant certaines adaptations. Il y a aussi une interview des deux auteurs, ce qui nous permet de mieux comprendre le gros travail d'adaptation qui a été fait. Un très bel ouvrage à offrir à tous les fans du manga ou aux passionnés de cuisine !

Un classique mais un incontournable cependant, Le restaurant de l'amour retrouvé. Ogawa Ito nous emmène dans un magnifique récit de réconciliation, d'amour et de rédemption autour de la cuisine. Reliés à nos émotions les plus intimes, les plats préparés par notre héroïne touchent chacun des personnages et les aident à créer des liens entre eux. L'écriture pleine de bienveillance de l'autrice saura vous toucher à votre tour. 

Les délices de Tokyo contient aussi ce sentiment de chaleur humaine qui entoure les protagonistes de ce récit. Ces derniers se rencontrent autour des dorayaki, sorte de beignets fourrés aux azuki, haricots rouges japonais. Pas de doute à la fin de votre lecture, vous n'aurez plus qu'une envie, vous délectez d'un de ces gâteaux en profitant de l'adaptation de ce récit, simplement pour retourner auprès de Tokue et Sentarô. 

Que ce soit vos futurs plats ou vos futurs lectures, bonnes dégustations !

- Clémence & Laura