Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer
Ai Weiwei(Edition en anglais)

Ai Weiwei

(Edition en anglais)

Auteur

Obrist Hans Ulrich

Fibicher Bernard

Smith Karen


Editeur

Phaidon

39,95 €

En stock Ajouter au panier

Paru le : 01 Juin 2009
Pages : 160
EAN 13 : 9780714848891

Coup de coeur du libraire
Le parcours artistique spectaculairement engagé d'Ai Weiwei !
L'ouvrage « Ai Weiwei » édité par Phaidon est l'une des monographies les plus enthousiasmante et les plus complètes d'une figure incontournable de la scène artistique indépendante chinoise.

Les analyses fines et précises des plus grands critiques du moment, la multiplicité des informations sur l'artiste et sur son engagement, ainsi que les images des différents projets de grande qualité, en font un superbe ouvrage pour les spécialistes mais également pour ceux qui voudraient découvrir l'un des artistes chinois le plus exposé à l'international.

Cette monographie nous fait plonger au cœur du travail d'un artiste jouant de multiples rôles : photographe, architecte, sculpteur, commissaire d'exposition, blogueur…

En tant que personnage public, Ai Weiwei dira à de nombreuses reprises, son mépris des conventions et des valeurs données aux choses de façon arbitraire. C'est en effet, en tant qu'observateur du monde et de ses mutations, que celui-ci aborde la question des conditions de vie en Chine, et plus largement dans le monde, à travers l'enregistrement de ses nombreux bouleversements.

Grand provocateur, il traduira ainsi son engagement en proposant de multiples dispositifs artistiques se servant régulièrement de formes issues de la tradition chinoise - architecture, objets, paysages - pour en questionner le sens et pour affirmer une coupure avec le passé.

Ainsi, au sein de cet ouvrage, l'enquête de Karen Smith permet au lecteur de découvrir ou de retracer, la carrière remarquable de l'artiste depuis ses débuts à Pékin, en passant par sa période New Yorkaise, jusqu'à son épanouissement en tant que sculpteur et architecte.

L'interview menée par Hans Ulrich Obrist permet quant à elle de rendre compte de la formation artistique de son père, de l'exil qui a suivi et des effets qu'ils ont eu sur sa propre vision de l'art et de l'autorité.

Bernard Fibicher s'intéresse lui, à l'une des sculptures les plus fondamentales de l'artiste : la lumineuse et monumentale Descending Light (2007).

Quant au choix d'Ai Weiwei, il porte sur un poème d'Ai Qing, l'un des écrivains chinois les plus importants du XXe siècle, qu'il choisit d'offrir au lecteur.

Enfin, les écrits de l'artiste publiés sur son blog et vus par des millions de visiteurs chaque année, célébrés pour les remarques réfléchies et prolixes sur l'art, la politique et la culture permettent de prendre la mesure de l'engagement de l'artiste.

Ce bel ensemble fait de ce livre un incontournable pour la bibliothèque de tous ceux qui se soucient de l'art contemporain en général et de l'art contemporain chinois en particulier !

Elodie
Résumé
Le travail d'Ai Weiwei est un mélange audacieux d'ancien et de nouveau, d'occidental et d'oriental, de sérieux et d'irrévérencieux. Il a traduit le ready-made dans un nouveau langage artistique, fusionnant la poterie néolithique, les portes du XIVe siècle et les poutres du temple du XVIIe siècle en sculptures surprenantes, parfois choquantes. Il a signifié son mépris pour l'autorité en faisant un doigt d'honneur à Tiananmen à Pékin, au Reichstag à Berlin et à la Maison Blanche à Washington (Study of Perspective, 1993-2005). Tout comme il a capturé l'étalement urbain banal de sa ville natale dans une vidéo de 150 heures (Pékin 2003, 2003) qui éclipse même le fameux Empire de huit heures d'Andy Warhol.

Ai Weiwei a grandi au bord du désert de Gobi dans les provinces occidentales de la Chine. À la fin des années 1970, il a déménagé à Pékin, se regroupant avec d'autres artistes pro-démocratie dans un collectif étendu connu sous le nom de groupe Stars. En 1981, à la suite des représailles du gouvernement contre leurs expositions, il a déménagé à New York, où il a fréquenté une école d'art et a vécu pendant douze ans, avant de retourner en Chine lorsque son père est tombé malade en 1993. S'installant à Pékin, Ai est devenu une figure de ralliement dans une nouvelle scène artistique en plein essor. Prenant son art au sérieux, il s'est également imposé comme un architecte surprenant et célèbre. (En plus de ses nombreuses commandes de bâtiments à Pékin et au-delà, il a participé avec les architectes suisses Herzog & De Meuron au projet du célèbre stade national de Pékin, domicile des Jeux olympiques de 2008.)

Ce qui caractérise Ai en tant qu'artiste du XXIe siècle est précisément cette multiplicité de rôles : non seulement artiste, designer et architecte, mais aussi commissaire d'exposition, éditeur, blogueur Web et repère pour toute une génération d'artistes de Pékin. Son personnage public hors normes fait partie intégrante de son art. Bien que ses opinions franches lui aient attiré des ennuis de la part de l'État, elles ont également suscité de l'excitation bien au-delà des frontières de la Chine. Son travail a été de plus en plus présenté dans les expositions les plus importantes du monde, y compris Documenta 12 (2007), la 5e Triennale Asie-Pacifique (2007) et la 15e Biennale de Sydney (2006), dans le processus offrant au monde une vue intérieure sur l'une des nouvelles scènes artistiques les plus excitantes.