Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer
Alma. Volume 2

Alma. Volume 2

Auteur

Mito Shinji

Traducteur

Daumarie Xavière


Editeur

Panini manga

7,99 €

En stock Ajouter au panier

Paru le : 09 Juin 2021
Pages : 192
EAN 13 : 9782809497090

Coup de coeur du libraire
Une formidable aventure de sf à la recherche de la conscience de soi !
Le dernier tome d'Alma, un manga dessiné et réalisé par Shinji Mito est sorti. Ça y est, la série est arrivée à son terme et il faut absolument que je vous en parle. Jusqu'à la fin, Alma fut un coup de cœur.

Nous sommes transportés auprès de Ray et Trice, deux adolescents vivant dans les ruines de ce qui fut autrefois un musée, dans l'ancienne Europe. Nous sommes au XXIIème siècle et la terre semble avoir été détruite par une troisième guerre mondiale. Ray et Trice ont l'air d'être les deux uniques survivants. Chaque jour, Ray part explorer un peu plus loin, à la recherche de potentiels rescapés humains. Il complète sa carte, qu'il dessine lui-même, sans se lasser. Le soir, il raconte son parcours à Trice. Leur routine se brise quand surgissent dans le ciel ce qui semble être des gijins, des robots dotés d'une conscience et d'un comportement en tout point semblable à l'être humain. Une gidjin attaque les deux jeunes, marquant ainsi la fin d'un secret, gardé depuis longtemps...Ou peut-être ne serait-ce que le début ?

Alma commence de manière particulièrement classique. Un conflit entre des robots extrêmement développés, dotés de sentiments et parfois d'armes ultra puissantes et des humains dépassés par leur propre création, espèce presque anéantie mais portant encore la volonté de se défendre quoi qu'il arrive. Pourtant, Shinji Mito sait nous surprendre à l'aide d'un développement scénaristique pour le moins inattendu et brillamment déroulé. L'intrigue a été réfléchie au poil et cela se retrouve dans un rythme posé comme il faut, nous poussant à avancer en accord avec les actions et les découvertes de nos personnages. Personnages qui d'ailleurs sont d'une très grande force. Ray, évidemment, jeune héros au destin imprévu, profondément optimiste et désireux de vivre comme il l'entend. En avançant dans le respect de l'autre, auprès de Trice. Trice, sa protectrice, qui lui a donné l'opportunité de rêver. Ensemble ils forment un lien crucial pour un espoir futur, une passerelle entre des partis en conflit sans queue ni tête.

Enfin Lukyana, militaire douée, brillante et jalousée, une des seules humaines qui croit encore en la capacité des hommes à vivre et à conserver leur place dominante. Ses idéaux et ses croyances seront maintes fois remis en question, certainement pas pour rien. Les dessins sont absolument sublimes, riches en détails et en expressions du visage. Les illustrations sont tout simplement captivantes ! Happé par ce que l'on voit, les images défilent comme animées. Elles donnent véritablement vie au monde déployé par le mangaka et j'ai foncé droit dedans !

Le trait de l'artiste et l'aventure s'accompagnent également d'un message d'acceptation et de respect de soi mais aussi de l'autre. Le sourire franc et sincère de Ray est un véritable phare dans toute la série. On sent sa lumière émané du dessin les yeux fermés ! Sans oublier l'importance de choisir pour soi- même son propre but, sa propre avancée à l'origine imposée à ces humains et ces gijin par d'autres. Réussiront-ils à s'en défaire, je vous laisse le découvrir..

Clémence
Résumé
"C'est la dernière marche de l'humanité". Ray et Trice vivent dans un monde dévasté dans lequel les humains semblent avoir disparu. Suite à l'attaque de mystérieux nomades du ciel, Ray perd celle qui a été son unique partenaire pendant quinze ans. Le coeur brisé par la mort de Trice, mais guidé par ses dernières paroles : "Va de l'avant, Ray ! " , l'adolescent entame un long périple. Pour la première fois, Ray explore le monde, rencontre d'autres humains, et découvre ce qui s'est passé sur Terre.
Il réalise aussi qu'il est le "Zéro", le seul être capable de s'opposer aux gijin et l'ultime espoir de la race humaine... Shinji Mito a remporté en 2015, le prix du jeune talent Quatre saisons du magazine Afternoon (publié aux éditions Kodansha) pour son one-shot Allegro. Après une histoire courte en 2016, il imagine les deux tomes de Dareka no sekai puis se consacre à Alma prépublié dans le Weekly Young Jump entre 2019 et 2020.
Dans cette oeuvre d'anticipation où humains et machines s'affrontent sans merci, Shinji Mito fait cohabiter cet univers SF post apocalyptique avec le monde intérieur très poétique, et teinté d'humour, du héros. A souligner : les dessins incroyables du mangaka.