Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer
L'oeil du chien enragé

L'oeil du chien enragé

Auteur

YUZUKI Yûko

Traducteur

Beck Mai

de Torquat Stéphane


Editeur

Atelier Akatombo

18,00 €

Indisponible pour le moment Quand ce titre sera-t-il disponible ?

Paru le : 21 Janvier 2021
Pages : 282
EAN 13 : 9782379270826

Coup de coeur du libraire
Ce tome est aussi bon que le précédent.
On retrouve le lieutenant Hioka qui a été muté à la campagne pour avoir été trop proche de la mafia. Le pauvre s'ennuie dans ce village paumé et voit les jours passés lentement. Un jour, il se rend au resto de Shino, et il débarque en plein dans une réunion secrète de yakuzas, l'un d'eux est surnommé le Chien enragé et il est l'homme le plus recherché du Japon. Hioka fait semblant de n'avoir rien capté et retourne à sa petite vie bien morne. Quelques temps plus tard, un homme vient le voir dans son petit poste de police, et il reconnaît le fameux Chien enragé qui prétend être un autre homme et être en charge d'un gros chantier qui a lieu dans le village. Les jours passent et Hioka apprend que le monde des yakuzas connait de nombreuses tensions et qu'une guerre est imminente. Hioka va alors nouer une relation très particulière avec ce yakuza pour tenter d'enrayer cette guerre. Ce tome est très palpitant, on est immergé encore plus dans le monde très codifié des yakuzas. J'ai adoré la relation de Hioka et Kunimitsu (le Chien enragé). Hioka est toujours à la limite de l'illégalité, il se bat contre ses démons. La tension monte tout doucement et vers les deux tiers du roman tout bascule et s'enchaîne à une vitesse folle.

Et bien sûr je n'ai pas pu m'empêcher de verser quelques larmes à la fin et j'ai peur de ce que nous réserve l'ultime tome de cette saga !

- Laura
Résumé
Préfecture d'Hiroshima, été 1990. Pour s'être approché un peu trop près du monde des yakuzas, le jeune lieutenant Hioka a été mis sur la touche par sa hiérarchie. Nostalgique de ses enquêtes trépidantes de jadis, il végète dans un village, au fond d'une vallée montagneuse bordée de rizières. De retour à Hiroshima pour les funérailles d'un oncle, il passe saluer Akiko, la mama-san du modeste bar-restaurant Les Petits Plats de Shino.
A cette occasion, il tombe nez à nez avec Hirô Kunimitsu, dit "le chien enragé" , recherché par toutes les polices du pays pour avoir organisé l'assassinat d'un important chef yakuza. Les deux hommes passent un contrat : le policier n'arrêtera le truand que lorsque celui-ci aura mis de l'ordre dans ses affaires. Hioka reprend sa vie paisible. Un notable du coin voit en lui un gendre idéal et ne cesse de lui vanter les mérites de sa fille, Shôko.
Parallèlement, le policier constate que le chantier d'un golf, interrompu depuis des années, a repris. Un soir, il voit débarquer Kunimitsu qui se présente sous un faux nom et se déclare responsable des travaux. Hioka se jure d'en savoir plus. D'autant que les agissements de Kunimitsu lui semblent liés à ces rumeurs d'une nouvelle et imminente guerre des gangs. L'enjeu n'est autre que la prise du pouvoir au sein de la plus importante association criminelle de la région, la fédération Jinsei.
Après Le Loup d'Hiroshima (Atelier Akatombo 2018), L'oeil du chien enragé est le deuxième opus d'une trilogie explorant avec un grand réalisme les luttes farouches au sein de la pègre japonaise et la culture yakuza.

> Voir tous les titres Dans notre sélection Focus sur le "mauvais genre" au Japon