Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer
La fin du Shogunat et les Occidentaux

La fin du Shogunat et les Occidentaux

Auteur

SANDEAU Jacques


Editeur

AMALTHEE

20,29 €

Indisponible pour le moment Quand ce titre sera-t-il disponible ?

Paru le : 31 Décembre 2011
Pages : 240
EAN 13 : 9782310010719

Résumé
Présentation de l'éditeur
Au milieu du XIXe siècle, le Japon est un pays fermé aux étrangers depuis deux siècles et demi : il n'a aucune relation politique et commerciale avec le monde occidental. Le pays est une société féodale militaire hiérarchisée, à la tête de laquelle se trouve un gouvernement bicéphale très particulier. Il s'agit de l'empereur et du shogun : le premier est un chef religieux respecté mais sans aucun pouvoir, le second qui a reçu délégation de l'empereur pour gouverner, dirige le pays.
En 1853, une flotte américaine, conduite par le commodore Perry, arrive dans la baie de Tokyo et, en 1858, le shogun signe un traité de commerce avec les États-Unis. Le Japon s'ouvre aux influences occidentales et les étrangers s'installent dans les ports qui leur sont ouverts. Débute alors une période politique confuse entre partisans du shogun, de l'empereur et des seigneurs du sud. De 1858 à 1868, se succèdent guerres civiles, intrigues politiques et représailles des Occidentaux, victimes d'attaques de Japonais xénophobes.
En janvier 1868, l'armée du shogun est battue par les « forces impériales » aidées par celles des fiefs du sud. Le nouvel empereur Meiji retrouve son autorité pour faire autour de lui l'unité du pays.
Avec glossaire, index et bibliographie.

> Voir tous les titres Dans notre sélection Histoire du Japon d'hier et d'aujourd'hui