Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer
La rivière de l'oubli

La rivière de l'oubli

Titre Original

生死河

Auteur

CAI Jun - 蔡骏

Traducteur

PAYEN Claude


Editeur

XO

21,90 €

Indisponible pour le moment Quand ce titre sera-t-il disponible ?

Paru le : 01 Septembre 2018
Pages : 484
EAN 13 : 9782845639485

Coup de coeur du libraire
Première traduction de Cai Jun, le "maître du suspense" chinois
Cai Jun est bien connu du grand public en Chine. Il est l'auteur d'un grand nombre de romans à suspense. XO a choisi de publier La rivière de l'oubli 生死河, paru en Chine en 2013, traduit en français par Claude Payen. 

Ce roman nous a beaucoup plus tout d'abord par l'originalité de l'histoire, puisque l'enquête est menée neuf ans après le meurtre, par un jeune garçon au comportement étrange, nommé Si Wang 司望 (homophone de "La Mort" 死亡), qui apparaît très vite être la réincarnation de la victime, Shen Ming 申明 (prononciation très proche de "La Vie" 生命).

Ensuite par la qualité de son intrigue, qui se complexifie au fil des chapitres, et le suspense qui nous tient tout au long de l'histoire... jusqu'à un dénouement inattendu.

Enfin, Cai Jun dresse un portrait particulièrement noir de la société chinoise à travers les descriptions psychologiques des personnages et la complexité de leurs relations : le lien mère-fils, celui entre professeurs et élèves, entre camarades de collège et de lycée, la convoitise que peut attirer une ascension sociale trop rapide, les traumatismes de l'enfance dont les personnages essaient de se libérer, etc.

Nous vous en conseillons vivement la lecture, que ce soit dans sa traduction française ou en version originale pour les sinophones avertis.

Pour aller plus loin, n'hésitez pas à lire l'article de Brigitte Duzan retraçant l'oeuvre de Cai Jun, ainsi que sa critique du roman La rivière de l'oubli.
Résumé
Chine du Nord, juin 1995. Shen Ming, jeune et brillant professeur, est suspecté d'avoir assassiné une lycéenne.
Quelques jours après, il est poignardé près de l'école, dans une usine désaffectée.
Neuf ans plus tard, le mystère s'épaissit. Les présumés meurtriers du professeur sont envoyés, eux aussi, au royaume des morts.
La rumeur se répand alors : et si Shen Ming avait traversé la rivière de l'oubli pour se réincarner et se venger ?

Maître du suspense, Cai Jun nous réserve un final stupéfiant.
Il signe un thriller aux confins du réel, tout en brossant un portrait saisissant de la Chine d'aujourd'hui.
La Rivière de l'Oubli est le roman de la vie après la mort, de la vengeance parfaite, mais aussi de cette lueur qui, toujours, finit par transpercer l'obscurité.

Surnommé « le Stephen King chinois », Cai Jun a 40 ans et vit à Shanghai. Ses romans se sont vendus à plus de 13 millions d'exemplaires.

> Voir tous les titres Dans notre sélection Du mystère en Chine !