Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer
La voie des divins immortels

La voie des divins immortels

Les chapitres discursifs du Baopuzi Neipian

Auteur

GE Hong - 葛洪

Traduit et présenté par

CHE Philippe


Editeur

Gallimard

22,50 €

En stock Ajouter au panier

Paru le : 01 Février 1999
Pages : 226
EAN 13 : 9782070754205

Résumé
Présentation du libraire
Le Baopuzi neipian ou Traité ésotérique du Maître qui porte la simplicité est en Chine le premier traité d'immortalité et d'alchimie (IVème siècle). Philippe Che a traduit l'intégralité des dix chapitres du neipian et le 50ème chapitre du waipian (autobiographie de Ge Gong).

Présentation de l'éditeur
Auteur prolifique, Ge Hong (283-342), érudit, fut aussi médecin, philosophe, alchimiste, stratège... Quant au Neipian, c'est un ouvrage fondamental du taoïsme. Tout l'objet du traité est de fournir à l'adepte les instructions utiles pour acquérir la maîtrise des trois disciplines essentielles, souvent secrètes : l'alchimie (élaboration de l'elixir d'immortalité) ; la conduite du souffle, et l'art de l'alcôve (« retourner l'essence pour renforcer le cerveau »).
C'est l'alchimie qui occupe la place la plus importante du traité, et le Neipian stimula puissamment les recherches dans ce domaine. Son influence sera immense (notamment sur des empereurs, plus d'une fois malades d'empoisonnement) - et on lui doit aussi l'invention de la formule de la poudre noire au IXe siècle, ainsi que l'inoculation de la variole au Xe siècle. Cette science chinoise, mêlée à des apports indiens et persans, se propagera ensuite dans le monde islamique jusqu'au XIIIe siècle, où son rôle fut grand dans la genèse de l'alchimie arabe.

> Voir tous les titres Dans notre sélection Autour du taoïsme

> Voir tous les titres Dans notre sélection Pérégrination en Chine ancienne