Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer
Les évaporés du Japon

Les évaporés du Japon

Enquête sur le phénomène des disparitions volontaires

Auteur

MAUGER Léa

REMAEL Stéphane


Editeur

Les Arènes

20,90 €

En stock Ajouter au panier

Paru le : 05 Novembre 2014
Pages : 253
EAN 13 : 9782352041603

Coup de coeur du libraire
« Un homme digne de ce nom ne fuit jamais. Fuir, c'est bon pour un robinet. » disait Boris Vian.
Au Japon, la mentalité est toute autre. Il relève de la dignité d'un Homme de fuir la honte et le déshonneur entraînés par un échec et de savoir disparaître au bon moment. Après une enquête menée du nord au sud de l'archipel, Stéphane Remael et Léna Mauger expliquent le phénomène souvent méconnu et incompris des évaporés japonais. Ils mettent en évidence un dysfonctionnement sociétal grave lié à ces traditions d'évaporation, d'hara-kiris et de samouraïs, et soulignent le manque d'institutions mises en place pour venir en aide aux personnes désespérées. 

Dans ce livre, certains de ces reclus de la société ont accepté de témoigner et de partager avec nous leurs histoires, toutes plus impressionnantes les unes que les autres.
Coup de coeur du libraire
Les évaporés est un super livre-reportage sur un sujet tabou au Japon.
Léna Mauger, journaliste et Stéphane Remael, photographe, ont mené des recherches dans divers coins du Japon pour comprendre ce phénomène. À l'aide de témoignages et de photographies, ils nous montrent ce qu'est être "évaporé".

Qui sont-ils ? D'où viennent-ils ? Pourquoi ? Tant de questions auxquelles tentent de répondre nos deux auteurs. Ils nous emmènent sur les traces de ces disparus, de ces déménageurs de la nuit...

Honte, déshonneur et sentiment d'échec poussent ces personnes à s'enfuir, à tout quitter du jour au lendemain. Ils recommencent une nouvelle vie ailleurs sans prendre le risque d'entacher la réputation de leur famille. Mais quelle vie vivent-ils ? Ils logent souvent dans des lieux insalubres, font de petits métiers, des métiers que personne ne veut faire. Ils ne vivent pas, ils survivent jusqu'à la fin.

C'est un reportage très intéressant qui explique très bien comment certaines personnes finissent évaporés. Il nous presente aussi des clefs qui aident à décoder certains traits du peuple japonais. Il y a par exemple tout un chapitre sur la pression que mettent les entreprises japonaises à leurs employés. Si le comportement de leurs employés ne les satisfait pas, ils les envoient en camp de rééducation où à coup d'autocritiques et de courses folles dans des conditions terribles, les employés reviennent dans le droit chemin.

Un ouvrage très éclairant et passionnant !

- Laura
Résumé
"Mon fils était à l'école. Je suis sortie en laissant la maison ouverte. Abandonner son fils : peut on faire pire ? J'ai fait cela. Je savais où j'allais. Partir, repartir à zéro. Etre prête à tout." Chaque année, quelques 100000 japonais s'évaporent sans laisser de traces. Débarrassés de leur passé, ils tentent de refaire leur vie en passagers clandestins de l'archipel. Lié à la honte et au déshonneur, le phénomène est au coeur de la culture nippone.

Léna Mauger, journaliste, et Stéphane Remael, photographe, ont enquêté sur la part d'ombre du Japon.

Pour en savoir plus...

Ecoutez la critique sur France Culture de Yves Martin, libraire aux Buveurs d'encre à Paris.



> Voir tous les titres Dans notre sélection Les côtés sombres de la société japonaise