Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer
Manger l'autre

Manger l'autre

Auteur

Devi Ananda


Editeur

Zulma

8,95 €

En stock Ajouter au panier

Paru le : 14 Janvier 2021
Pages : 192
EAN 13 : 9782843049576

Coup de coeur du libraire
Un roman dur, dérangeant, miroir de notre société.
Nous suivons une adolescente obèse, à sa naissance, elle faisait 10 kg, elle demandait toujours le sein, voulait manger toutes les heures, sa mère prit peur et partit. le père aime sa fille plus que tout mais son amour devient malsain quand il raconte à sa fille qu'elles étaient deux à l'origine mais que cette dernière a mangé sa jumelle. A partir de ce jour, le père s'adresse à "elles", fait à manger pour deux, il ne voit pas la détresse de sa fille, son mal-être, le harcèlement qu'elle subit au lycée, sur Internet à travers cet Oeil qui la guette, la scrute. Un jour, la jeune fille de seize ans connaît le toucher d'un homme, voit le désir qui s'allume dans ses yeux, elle expérimente de nouvelles sensations, apprivoise son corps, se sent belle, puissante. Mais lui autorise-t-on le bonheur ?

Ananda Devi use de son écriture poétique et grinçante pour nous livrer une histoire intime, où le corps est sujet principal. L'envie, la surconsommation mène au vide, au néant. Internet est le lieu où la rancœur, la jalousie, la méchanceté s'épanouissent et prennent des proportions effroyables. La douleur de cette jeune fille m'a bouleversé, j'ai dû faire plusieurs pauses dans ma lecture tant le récit est dur et peut rendre mal à l'aise.

Un roman essentiel et bouleversant

- Laura
Résumé
Une adolescente, née obèse, vit recluse dans sa chambre. Le regard des autres et le harcèlement dont elle est victime ont eu raison de sa scolarité. Sa mère l'a abandonnée, incapable de faire face à son appétit monstrueux. Son père, convaincu qu'elle a dévoré sa sœur jumelle in utero, cuisine jour et nuit pour « ses filles ». Par le plus grand des hasards, elle rencontre l'amour. Mais la société du paraître et les réseaux sociaux ne sauraient tolérer un tel écart...

Fable rabelaisienne, Manger l'autre décrit sans pitié, mais non sans humour, la tyrannie de la minceur et le retour de la « mise à mort publique ». Un conte cannibale d'une sensualité bouleversante.