Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer
Nouveaux Discours (bilingue français-chinois)

Nouveaux Discours (bilingue français-chinois)

Auteur

LU Jia

Traduit et présenté par

FEUILLAS Stéphane

L'HARIDON Béatrice


Editeur

Belles lettres

27,00 €

En stock Ajouter au panier

Paru le : 01 Décembre 2012
Pages : 308
EAN 13 : 9782251100128

Résumé
L'ouvrage est organisé en douze chapitres relativement homogènes où Lu Jia prétend enraciner la Voie politique dans l'ordre naturel qui lui sert de modèle et de référence absolue. Il développe une philosophie politique s'adressant à la fois au souverain et à ses ministres. La valeur exemplaire du souverain doit garantir la durée de son pouvoir, tout en rendant progressivement inutile l'usage des châtiments.
La grandeur de son influence civilisatrice est réaffirmée, influence qu'il exerce sur son peuple en privilégiant les vertus d'équité et d'humanité, en développant l'instruction et en mettant en place de véritables stratégies pour découvrir dans l'empire naissant les « hommes de talent » susceptibles de contribuer au rayonnement de la dynastie. En retour, les ministres doivent répondre à la tâche d'éclairer le souverain et d'échapper aux clans et coteries qui forment un écran fatal à la lucidité du pouvoir.
Faisant fond sur les techniques de gouvernement des époques précédentes (l'appareil gouvernemental légiste, le non-agir associé à la politique taoïste), il les infléchit dans une orientation confucéenne et préconise une relation de confiance entre le souverain et ses conseillers, seule à même de contrecarrer l'isolement dans lequel s'était maintenu de façon paranoïaque le Premier empereur de la dynastie précédente.
Les Nouveaux discours proposent ainsi les éléments de ce qui sera l'idéologie de toutes les dynasties chinoises ultérieures : un dosage équilibré entre un maillage administratif dense et une orientation morale du pouvoir.

> Voir tous les titres Dans notre sélection La collection bilingue "Bibliothèque chinoise"