Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer
Soleil couchant

Soleil couchant

Auteur

OSAMU Dazai

Traducteur

CHICHE Didier


Editeur

Belles lettres

23,00 €

Indisponible pour le moment Quand ce titre sera-t-il disponible ?

Paru le : 01 Août 2017
Pages : 176
EAN 13 : 9782251447063

Résumé
« Seigneur et maître de la création :
l'homme prétend fièrement à ce titre, mais au fond, il semble que rien ne le différencie des autres vivants, n'est-ce pas ? Pourtant, Mère, il y a bien une chose, une seule. Vous ne la voyez peut-être pas. Une chose qui manque absolument aux animaux et qui n'existe que chez les hommes. C'est ce qu'on appelle le secret. »


Nous sommes au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale. L'ancien Japon entre dans une période de douloureux renouveau, mené à marche forcée. Soleil couchant, bref roman écrit à la première personne, dépeint le désarroi des japonais face aux bouleversements de la société traditionnelle. La narratrice, Kazuko, appartient à une grande famille déchue. Avec sa mère, veuve depuis une dizaine d'années, elle se retire dans une petite maison située dans la montagne, à l'écart des villes souffrantes.
Son frère, porté disparu pendant la guerre, resurgit dans ce paysage faussement calme. Les retrouvailles tant espérées menacent tout espoir de renaissance. La traduction réalisée par Didier Chiche cherche à rendre lisible l'étrangeté fondamentale de ce texte, dont la structure narrative peut déconcerter le public français.

A propos de l'auteur
Dazai Osamu
, est lui-même une figure exemplaire de la marginalité. Né en 1909 dans une grande famille du nord du Japon contre laquelle il s'est révolté, Dazai, qui a mis fin à ses jours en 1948, est l'écrivain du désespoir – un désespoir souvent teinté d'une douloureuse ironie –, de la rupture et de l'autodestruction.

A propos du traducteur
Didier Chiche
, universitaire au Japon, est notamment traducteur du japonais. Il a traduit des récits fictifs ou autobiographiques de Dazai (en particulier Cent Vues de mont Fuji et Pays natal, parus aux éditions Philippe Picquier) et aussi des romans de littérature populaire (Le Temple des Oies sauvages et Poupées de Bambou de Mizukami Tsutomu, et plus récemment Les Mystères de Yoshiwara de Matsui de Kesako, toujours chez Philippe Picquier). Ses recherches l'ont amené à s'intéresser, entre autres, aux rencontres intellectuelles entre la France et le Japon depuis le XIXe siècle.