Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer
Trésors de Corée

Trésors de Corée

Grotte de Seokguram et temple Bulguksa (Bilingue français-coréen)

Co-auteur

CHAE-DUPORGE Okyang

KANG Woobang


Editeur

CERCLE D-ART

49,00 €

En stock Ajouter au panier

Paru le : 01 Novembre 2016
Pages : 165
EAN 13 : 9782702210420

Résumé
Temple
temple2 Mountain View Mountain View


Bulguksa (불국사) et Seokguram (석굴암)

Construits au 8e siècle sous le Grand Silla de la Corée du Sud, la grotte de Seokguram et le temple Bulguksa constituent l'ensemble d'architecture bouddhique le plus important du pays et sont considérés comme un des chefs-d'œuvre de l'art bouddhique d'Extrême-Orient. Ce patrimoine est le produit de l'esprit d'une époque artistiquement et idéologiquement mature mais aussi développée technologiquement. Le temple Bulguksa se compose d'une série de bâtiments de bois construits sur des terrasses de pierre surélevées. Ces dernières ainsi que les ponts et les deux pagodes en granit attestent de la finesse du travail de la pierre à l'époque, faisant écho à la grotte de Seokguram. Unique dans l'histoire de l'art bouddhique notamment sur le plan architectural, cette grotte abrite l'un des plus beaux bouddhas au monde. Construite en granit, elle abrite le long de ses murs, une quarantaine de statuaires bouddhiques magnifiquement sculptées en hauts-reliefs et bas-reliefs.

Les photos du temple Bulguksa de Silva Villerot et celles de la grotte de Seokguram prises par Ahn Jang-Heon, le photographe renommé de ce site, mettent en évidence la beauté et la spiritualité de ce lieu. L'un des plus grands spécialistes de ce site, Kang Woobang, insiste dans son texte sur la maturité spirituelle du peuple du Grand Silla, en valorisant le lien direct entre les idées et ses incarnations architecturales et esthétiques, par exemple, dans la conception même de la zone élevée de Daeungjeon (hall du grand éveil) et celle non élevée de Geungnakjeon (hall du bonheur suprême) de Bulguksa. L'historienne de l'art Okyang Chae-Duporge souligne le caractère unique de Seokguram, également emblématique cependant de l'universalité du style international de l'époque qui s'est propagé de l'Inde jusqu'au Japon en passant par l'Asie centrale et la Chine. Les comparaisons transversales des styles de l'art bouddhique de l'époque lui permettent de mettre en évidence le caractère exceptionnel de ce site coréen.

A propos des auteurs :

Kang Woobang, est l'actuel directeur de l'Institut d'histoire de l'art coréen Illhyang. Il a également dirigé le Musée national de Gyeongju et enseigné à l'université féminine d'Ihwa. Il a publié de nombreux livres notamment «Korean Buddhist sculpture-Art and truth »(2005).

Okyang Chae-Duporge, est docteure en histoire de l'art (Paris IV-Sorbonne). Enseignante à l'Inalco (Institut national des langues et civilisations orientales, Paris) elle est également l'auteur d'un ouvrage sur Lee Ufan à paraître aux Editions Cercle d'Art en mars 2017.

> Voir tous les titres Dans notre sélection Beaux-arts