Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer
Une grande famille

Une grande famille

Auteur

Harada Hika

Traducteur

de Torquat Stéphane

Takahashi Saeko


Editeur

Atelier Akatombo

18,00 €

En stock Ajouter au panier

Paru le : 01 Mars 2020
Pages : 242
EAN 13 : 9782379270666

Coup de coeur du libraire
Une grande famille est un roman noir surprenant !
L'auteure s'est fait connaître en 2019 avec ce premier roman. Je ne m'attendais pas du tout à cela ! En le lisant, je n'avais qu'une seule phrase qui tournait en boucle dans ma tête : "mais qu'est-ce que je suis en train de lire ? Quelle est cette histoire ?"

Aï est une jeune femme qui a la poisse...Elle a la trentaine, vient de divorcer, n'a plus le droit de voir ses enfants et doit déménager. Elle perd son emploi car elle couchait avec son supérieur et que cela s'est su. Elle se retrouve à aider sa mère qui a été arrêtée pour avoir poignardé sa grand-mère. Elle doit payer sa caution pour la faire sortir. Elle n'a d'autre choix alors que de cohabiter avec sa mère et sa grand-mère, trois générations sous le même toit. Elle renoue avec sa voisine Miyoko qui avait beaucoup aidé sa grand-mère. Tout le monde respecte sa voisine car elle a pris soin de ses parents puis de sa grand-mère et continue de s'occuper de son grand-père toute seule, sans l'aide de personne.

Mais Aï tique sur certaines incohérences concernant sa voisine et commence à fouiner jusqu'au jour où tout bascule. Il est très difficile de parler de ce roman sans trop en dévoiler et alors gâcher le plaisir de lecture.

Les personnages sont très bien travaillés. Ils sont ambiguës. L'histoire est totalement barge et loufoque. Mais derrière cet humour se cache une critique acerbe de notre système social et de l'être humain. Une personne qui se voue à aider ses grands-parents sans jamais obtenir aucune aide. Qui ne peut pas travailler car doit s'occuper de son parent et qui se retrouve à vivre sur l'allocation de son grand-père. Plus aucune vie sociale, une vie de solitude. On l'observe de loin, la complimente mais sans jamais tenter une interaction avec elle, sans un seul geste prévenant.

A réfléchir

- Laura
Résumé
Ai Kitazawa, la trentaine, est dans une très mauvaise passe. Trompée par son mari, elle émerge à peine d'un divorce houleux. Sa belle-famille, qui l'a toujours méprisée, l'empêche de voir ses deux enfants. Et elle vient d'être licenciée de son emploi à temps partiel suite au scandale suscité par son aventure avec le responsable du personnel. Sans ressources, n'ayant jamais eu les moyens et le soutien qui lui auraient permis de faire de bonnes études, elle n'a d'autre choix que de repartir vivre dans sa maison familiale, où elle n'était pas revenue depuis plus de dix ans.
Celle-ci se trouve à une cinquantaine de kilomètres de Tokyo, dans une impasse au fin fond d'une banlieue défavorisée, bâtie à la hâte après la guerre et bordée par une ligne de chemin de fer. Sous le même toit cohabitent Takako, la mère, qui vogue comme d'habitude d'homme en homme et de bouteille en bouteille, et Yasu, la grand-mère, aussi fière que pauvre. Les deux femmes se querellent sans cesse.
Quant au père, il est parti depuis longtemps. Lorsque Ai pose ses valises, Yasu est à l'hôpital après avoir reçu un coup de couteau de Takako ; heureusement, la blessure est sans gravité. Ai s'interroge : sa vie est-elle devenue un désastre parce que sa famille était elle-même désastreuse ou est-ce une question de malchance et de destinée ? Pour échapper à cette ambiance délétère, elle renoue le contact avec sa douce et dévouée voisine, Miyoko, qui prend bien soin de son vénérable grand-père.
La retraite de ce dernier leur permet de survivre. Mais cette charmante voisine ne cacherait-elle pas un secret ?