Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer

Suivez-nous aussi sur...







Dossier

CAPES de chinois 2017

Le programme du CAPES externe de chinois 2017 est désormais disponible sur le site de l'Éducation Nationale !

En savoir plus

Dossier

Agrégation de chinois 2017

Agrégation de chinois 2017

En savoir plus

Coup de coeur

Au paradis
Au paradis
KIM Apple     DeCrescenzo

En stock
Prix :19,00 € Ajouter au panier
Une société qui se meurt ?
Vivre en tant que Coréen, de nos jours, c'est vraiment la galère. Quand on est jeune, on doit étudier avec acharnement, à en crever. Et quand on a fini ses études, il faut travailler avec acharnement, à en crever… Dans le passé on avait tout de même un espoir, par exemple s'enrichir, mais maintenant, on a même plus ça : on vit avec acharnement, à en crever, uniquement pour ne pas mourir. Est-ce que je pourrai moi-même vivre une vie correcte si je trouve un job après mes études ? Il faut déjà du fric pour se marier. Il en faut encore davantage pour avoir un enfant. Sans argent, tu es impuissant... C'est vraiment l'enfer ! Si tu es pauvre il ne reste qu'à crever tout seul, dans une solitude atroce. C'est ça la Corée aujourd'hui ! » (p.68-69)

L'importance de l'argent, un futur incertain et sans attrait, un ennui de vivre. Voilà ce qui ressort du discours de Kay, jeune étudiante sud-coréenne, lorsqu'elle parle de son pays à ses amis américains.  Ce discours surprend ses amis, tout comme les lecteurs, qui ne savent trop qu'en penser. Et pourtant, c'est le portrait réaliste de la société sud-coréenne aujourd'hui qu'a choisi de nous livrer l'auteur. 
Tout au long du livre, on découvre les histoires de tout un panel de jeunes adultes, tous différents et pourtant si semblables dans leur façon de voir la vie, tous un peu désabusés, dépendants de la consommation et de l'argent, des réseaux sociaux. L'individualisme explose dans cette société qui quelque part, en oublie son humanité. Dans certains passages, je me sentais proche de Kay et puis, au contraire, à d'autres moments j'avais envie de la secouer pour qu'elle enlève cet air blasé que lui imaginais, cette indifférence constante.
Mais ce n'est pas qu'elle, beaucoup des personnages sont désabusés, ils avaient espérés mais à chaque espoir entretenu, la déception est plus grande encore. Ils rentrent alors dans une habitude à la déception. Une sorte de moyen de se protéger peut-être ?
Les thèmes abordés, bien que difficiles, m'ont permis de réfléchir à mon propre regard sur la société, à notre égoïsme grandissant et à la futilité de certaines choses, telles que l'apparence, les réseaux sociaux, etc.  
Sociologiquement parlant, c'est un livre très intéressant dont la lecture, plutôt rapide, est très fluide. De plus, quelques aspects de l'histoire de la Corée du Sud des années 80-90 sont rapidement abordés, ce que j'ai bien apprécié. Un livre que je recommanderais à tous ceux qui veulent un regard franc sur la société sud-coréenne d'aujourd'hui, sans déguisements. Bien que difficile de par ses thèmes, cette lecture est très enrichissante.

«  Un monde est en train de voler en éclat – et c'est justement dans monde là que se trouvait Kay. » (p.109)

> Lire la suite

voir tous les coups de cœur
 

Chinese Biographies pour les apprenants du chinois