Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer
Cocktail sugar et autres nouvelles de Corée

22,40 €

En stock Ajouter au panier

Paru le : 01 Novembre 2011
Pages : 382
EAN 13 : 9782843045691

Résumé
Présentation de l'éditeur

Cette brève et dense galerie de nouvelles écrites par des femmes d'aujourd'hui bouleverse et secoue le lecteur, soudain projeté dans un univers qu'il connaît et ignore en même temps : car s'il s'agit de la vie quotidienne, ces histoires d'amour et de désillusion ont une force d'évocation intensément charnelle, soucieuse de l'instant et comme ancrée dans les mémoires. Ainsi avec le Couteau de ma mère, montrant l'amour de la narratrice pour une mère identifiée à son couteau inoxydable manié pendant toute une vie de cuisine. Ou avec la nouvelle titre, Cocktail Sugar, qui illustre le goût décalé de la classe moyenne pour les modes de séduction à l'occidentale, à travers un mot d'esprit qui, à force d'être répété, trahit en cascade la vie adultère.
Mais laissons le bonheur de la surprise au lecteur de ces huit puissantes histoires de femmes écrites, qui éclairent magnifiquement le nouveau visage de la littérature et de la société coréennes.

Ces huit nouvelles témoignent d'une rupture avec le patriarcat encore vivace qui longtemps inféoda corps et âme la femme coréenne aux pères et aux maris. On peut même dire que ce recueil révèle de manière exemplaire une société dissimulée sous sa culture de l'aliénation féminine, et plus encore qu'il montre crûment cette réalité commune de la soumission aux codes et aux rôles établis, de la misère sexuelle, de la prostitution quasi instituée, de l'importance étrangement fusionnelle de la nourriture dans le lien familial et la sociabilité, et enfin de cette folle aspiration à la liberté née du pôle féminin. Nos écrivaines s'autorisent une violence de témoignage et une crudité d'inspiration tour à tour pathétique ou désarmante. Ainsi avec le Couteau de ma mère, montrant l'amour de la narratrice pour une mère identifiée à son couteau inoxydable manié pendant toute une vie de cuisine. Ou encore avec les Chiens au soleil couchant, où l'on accompagne une fillette abandonnée à un père qui sombre dans le désespoir, la misère et l'ivrognerie… La nouvelle, cet art majeur au Pays dit du matin calme, prend toute la véhémence du roman naturaliste pour nous exposer le destin d'un pays, depuis la guerre coloniale jusqu'aux beaux jours du miracle économique, en passant par les années noires de la dictature, sur fond de bouddhisme, de christianisme, sans oublier ce chamanisme des mudang que les femmes perpétuent en secret : le monde des esprits cohabite ici avec la plus coriace réalité, celle de la subsistance et de la procréation.



> Voir tous les titres Dans notre sélection Littérature coréenne contemporaine

> Voir tous les titres Dans notre sélection Recueils de nouvelles d'Asie