Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer
Je viens de si loin

Je viens de si loin

Auteur

CHAU Frédéric

ELIARD Astrid


Editeur

Philippe Rey

18,00 €

Indisponible pour le moment Quand ce titre sera-t-il disponible ?

Paru le : 17 Septembre 2015
Pages : 222
EAN 13 : 9782848764764

Coup de coeur du libraire
Un témoignage intéressant du comédien qui revient sur l'histoire de sa famille, d'origine teochow ayant fui le Cambodge, et sur les difficultés d'intégration d'un jeune issu d'une minorité visible...
C'est une fois connu du grand public que Frédéric Chau a été amené à s'interroger plus en détails sur ses origines, en particulier sur l'histoire de ses parents, issus de la communauté chinoise du Cambodge, qui ont émigré en France pour fuir le massacre des Khmers Rouges dans les années 1970. Il nous raconte leur installation en France avec le statut de réfugiés politiques, après avoir tout perdu à Phnom Penh. Ils souhaitaient que leur fils s'intègre du mieux possible dans ce nouvel environnement, ont essayé de l'envoyer dans les meilleurs établissements scolaires mais souffraient de ne pouvoir l'aider dans ses études. Frédéric a mis du temps à se forger une identité après avoir longtemps essayé d' "être comme les autres" malgré la stigmatisation des minorités visibles... mais c'est peut-être cela qui l'a mené à devenir comédien !

Ce livre nous plonge au cœur d'une communauté méconnue pourtant installée à Paris depuis des dizaines d'années. Il aborde les difficultés économiques de la première génération puis la quête d'identité et les efforts d'intégration de la deuxième génération. Un témoignage éclairant à replacer dans la "Grande Histoire" et qui apporte un point de vue sociologique sur le parcours des jeunes français issus de l'immigration.
Résumé
Le 17 avril 1975, les parents et grands-parents de Frédéric Chau, des teochew, une ethnie chinoise du Cambodge, sont chassés de Phnom Penh par les Khmers Rouges. Ils prennent la fuite, échappant ainsi à l'un des plus grands massacres du XXe siècle qui emporte une partie de leurs proches. Frédéric naît le 6 juin 1977 à Saigon, alors que sa famille est en transit entre deux mondes. Emigrés en France, ses parents démarrent une nouvelle vie, dans une banlieue du 93.
Une vie difficile, ingrate. Ils cumulent plusieurs emplois pour nourrir la famille, mais surtout pour donner à leurs enfants les moyens de réussir. Ces parents qui ne parlent pas le français les exhortent à longueur de journée à s'intégrer. Mais cela n'est pas si facile pour celui qui enrage d'être traité de "niakoué", de "chinetoque" dans la cour de l'école. Alors il fait tout pour se fondre dans la masse et ressembler à ses copains.
Sur les terrains de basket, il apprend à jurer en arabe, il découvre le pouvoir de la tchatche, cette exubérance qu'ont toujours bannie ses parents. A trop vouloir ressembler aux autres, Frédéric perd de vue ses origines, mais finira par en ressentir le manque. Dans ce livre, Frédéric Chau renoue avec le fil du passé. Il raconte l'exode de ses parents, leur arrivée en France, puis son enfance et sa jeunesse : une succession de galères, de joies et de désillusions dans une banlieue bigarrée.
Comment grandir ici alors qu'on vient d'ailleurs ? Comment "s'intégrer" en France lorsque l'on a échappé par miracle à un massacre en Asie où la famille a laissé son âme ? Entre tragédie et comédie, l'histoire attachante d'un homme en perpétuelle quête de lui-même.

A propos de l'auteur

Frédéric Chau a commencé sa carrière de comédien comme humoriste dans la troupe du Jamel Comedy Club. En 2014, il est à l'affiche de "Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ?", le plus grand succès de l'année, avec 12 millions d'entrées.