Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer

Suivez-nous aussi sur...





Dossier

CAPES de chinois 2019

Le programme du CAPES externe de chinois 2019 est désormais disponible sur le site de l'Éducation Nationale !

En savoir plus

Dossier

Agrégation de chinois 2019

Agrégation de chinois 2019

En savoir plus

Coup de coeur

Tempête rouge
Tempête rouge
TSERING Dondrup     Editions Philippe Picquier

En stock
Prix :19,00 € Ajouter au panier
De l'audace pour un livre sensible
Une tempête rouge s'est abattue sur le Tibet. Rouge comme le sable et la poussière déferlant sur le pays, mais aussi rouge comme le sang et le communisme. Ce titre est bien trouvé pour un roman traitant des malheurs ayant suivis l'annexion du Tibet par la Chine dans les années cinquante. L'auteur nous y narre l'histoire de Yak Sauvage Rinpoché et de pasteurs nomades arrêtés et emprisonnés dans un camp de travail. Nous les suivons dans leur quotidien, y découvrons la faim, le froid, les mauvais traitements, les séances de lutte, les poux, les suicides et les mouchardages.

Le sujet du roman est très intéressant et surtout inédit en littérature, peu d'auteurs ont osé parler du changement radical de la situation tibétaine à partir des années cinquante : les sévices endurés par la population locale, les quotas de prisonniers à remplir, l'absurdité de certaines situations et surtout l'interdiction de pratiquer leur religion et les difficultés rencontrées dûes au fait que leurs langues soient différentes. Un passage m'a d'ailleurs particulièrement marquée, où il était question de la crainte des prisonniers tibétains de se rouler des cigarettes avec du papier journal : ils pouvaient écoper d'une peine beaucoup plus lourde s'ils utilisaient un article parlant d'une personnalité politique importante. Ne parlant pas chinois, c'était donc très risqué !

J'ai trouvé également très intéressant le fait que l'auteur ne voit pas les choses soit tout en blanc soit tout en noir. Des Tibétains ont effectivement pu mal agir, se liguer avec les Chinois contre leurs compatriotes et vice-versa, certains chinois ont essayé d'améliorer les conditions de détention de prisonnier tibétains. De même, le personnage principal ne ressemble aucunement à un héros, il peut même parfois en être l'exact opposé. Ce lama semble ne jamais savoir exactement ce qu'il fait, il profite de sa situation privilégiée et est prêt à tout pour améliorer ses conditions de vie et diminuer sa peine, quitte à devoir moucharder.

> Lire la suite

voir tous les coups de cœur