Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer

Suivez-nous aussi sur...





Notre librairie recrute


La librairie Le Phénix recrute pour un poste en CDI. Voir l'offre d'emploi..

Rentrée 2020

Chers professeurs, chers parents,

Afin de préparer au mieux la rentrée qui s'annonce, n'hésitez pas à envoyer dès à présent la liste des manuels que vous utiliserez ou que vos enfants utiliseront à cette adresse mail : fondschinois@librairielephenix.fr

Pour les établissements et les associations qui ont déjà leur liste de fournitures de prévu, merci d'envoyer vos commandes à cette adresse : contact@librairielephenix.fr.

Vu le contexte actuel, plus vite nous aurons ce type d'informations, plus vite nous pourrons envoyer nos commandes dans les pays concernés et recevoir les livres avant la rentrée, vos élèves auront ainsi leurs manuels en temps et en heure.

Rencontres

Alessia Lo Porto-Lefébure

Les mandarins 2.0
Nous avons le plaisir d'accueillir Madame Alessia Lo Porto-Lefébure qui présentera dans notre librairie son ouvrage "Les Mandarins 2.0 " publié aux Presses de Sciences Po . COMPLET Le 02 Octobre à 18h00
Atelier de calligraphie / Xiaolei Cazaumayou

Chers amis fidèles au Phénix, nous avons le plaisir de vous informer que notre Librairie ouvre ses ateliers de peinture et de calligraphie en 2020. Ces ateliers ont pour objectif de vous dispenser un enseignement selon la tradition chinoise qui se déroule thème par thème et qui vous aide à vous épanouir tous ensemble dans ces arts millénaires quel que soit votre niveau. Réservation obligatoire Le 03 Octobre à 10h30
Yau Shun-chiu 游順釗

La ruine du Qin
Cycle de conférence sur la dynastie Qin (en chinois)
11 秦史十四講之十一 :秦時的廣東 —— 番禺和香港 (2020/10/10)
Onzième conférence : Le Guangdong sous la dynastie Qin - Panyu et Hong Kong (10 octobre 2020). Réservation obligatoire (25 pers. max)
Le 10 Octobre à 10h30
Atelier de peinture / Xiaolei Cazaumayou

Chers amis fidèles au Phénix, nous avons le plaisir de vous informer que notre Librairie ouvre ses ateliers de peinture et de calligraphie en 2020. Ces ateliers ont pour objectif de vous dispenser un enseignement selon la tradition chinoise qui se déroule thème par thème et qui vous aide à vous épanouir tous ensemble dans ces arts millénaires quel que soit votre niveau. Réservation obligatoire Le 17 Octobre à 10h30
François Bougon

Nous avons le plaisir d'accueillir Monsieur François Bougon qui présentera dans notre librairie son ouvrage "Hong Kong, l'insoumise : La perle de l'Orient à l'emprise chinoise" publié aux Editions Tallandier . Réservation obligatoire (25 pers. max) Le 17 Octobre à 17h00
Voir tous les rendez-vous

Dossier

Les livres chinois primés

En France, nous avons le prix Renaudot, le prix Goncourt et autres qui récompensent les oeuvres littéraires les plus prometteuses. Mais qu'en est-il en Chine ? Quelles sont les prix de référence nous indiquant une valeur sûre ?

En savoir plus

Dossier

Agrégation de chinois 2020

Agrégation de chinois 2020

En savoir plus

Coup de coeur

Wuhan, ville close : journal
Wuhan, ville close : journal
FANG Fang     Stock

En stock
Prix :23,00 € Ajouter au panier
En plein cœur de Wuhan
Ce journal de bord pendant le confinement de la ville de Wuhan en Chine est on ne peut plus important. En l'écrivant, son auteure Fang Fang, devient ainsi un témoin de son époque et de la crise sanitaire et humaine qui marquera le monde à jamais : le Covid-19. Cette lecture est donc essentielle pour découvrir les horreurs vécues par les Wuhanais et l'évolution de la situation au jour le jour. Fang Fang devient en quelques sortes le porte-parole de toute une population choquée et réclamant des explications.

L'écrivaine a décidé, dès le deuxième jour de la fermeture de la ville, de noter chaque jour ses pensées « au fil de la plume ». Les informations sont diverses : le temps qu'il fait, les chiffres recensés (personnes hospitalisées et décédées), mais aussi les difficultés à acheter des provisions, la hausse des prix des légumes, etc. Elle glane les informations sur Internet et les réseaux sociaux, mais aussi auprès d'amis dans divers corps de métier (médecin, journaliste…), essayant toujours de retracer l'origine des informations afin de ne livrer aucune « fake news ». La lecture quotidienne de son journal permettait ainsi aux Chinois d'avoir accès à des faits réels et non à de la propagande du Parti que l'on trouve dans les réseaux officiels ou à la télévision.

Dans ces petit billets, l'auteure nous fait part également de choses un peu plus personnelles, comme son état de santé ou l'inquiétude pour son vieux chien, son état d'esprit, etc.

Fait également très intéressant, nous découvrons l'évolution de sa mentalité : Fang Fang au début de ses écrits se dit « avec le gouvernement » et a confiance en sa maîtrise de la situation. Mais petit à petit, des doutes s'installent et des interrogations se posent : pourquoi avoir tant tardé à annoncer la transmission fulgurante de ce virus ? Pourquoi avoir étouffé les voix lanceuses d'alerte, comme celle du médecin Li Wenliang ? L'auteure réclame des réponses et cela dérange.

La censure commence alors peu à peu à s'en mêler. Fang Fang, femme de lettres courageuse, continue d'écrire, tout en sachant que certains billets ne pourront pas être lus. Mais elle est coriace ! Elle fait face et tente d'utiliser diverses interfaces pour poster ses écrits. De même, elle se retrouve très vite à devoir lutter contre des « ultra-nationalistes » virulents. Fang Fang dit une phrase très juste quand elle souligne le fait que son journal se veut être un témoin de la crise sanitaire, mais qu'il met également en lumière « tout ce qui faisait le déshonneur de notre époque » (à savoir les attaques des ultranationalistes et les « insultes et propos dénués de fondement proférés par une foule de gens »).
Outre cet aspect utile du « témoignage » et de la « littérature de reportage », nous devons souligner la qualité de ses écrits et de la langue utilisée. Fang Fang est une femme de lettres ayant eu une éducation littéraire solide et cela se ressent dans les références qu'elle aime égrener au fil de ses pensées. Nous pouvons y découvrir divers poètes chinois, mais également des clins d'œil à certains auteurs étrangers.
Voici donc une lecture que je recommande chaudement, tant pour le contenu que pour la forme. Ce journal est le témoin d'une époque et permettra (je le souhaite de tout cœur) de tirer des leçons des erreurs commises et de transmettre à nos descendants les informations sur ce qu'il s'est passé à Wuhan en 2020.

- Florine

> Lire la suite

voir tous les coups de cœur