Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer

Sélection thématique : Expériences humaines, expériences dessinées

Depuis la nuit des temps, l'inconnu fascine les hommes. Le désir de découvrir les êtres, les coutumes et les expériences vécues par autrui ont toujours attiré la curiosité de notre espèce. Sans oublier le désir de goûter à une manière de vivre différente et bien sûr à une cuisine différente ! En cette période estivale, c'est cet appétit pour l'inconnu que nous souhaitions mettre en avant par le biais de carnets de voyages tenus par des aventureuses et aventureux.

Les motivations pour partir à l'étranger sont diverses et variées. Certains trouvent une motivation plutôt culinaire, d'autres se tournent peut-être plus vers la nature, d'autres recherchent simplement des rencontres ou des expériences insolites.

En ce qui concerne vos papilles, l'ouvrage Tokyo Gourmand vous propose une belle petite balade gourmande au cœur de Tokyo. Entre le carnet de voyage et le guide, les deux autrices vous emmènent dans une délicieuse déambulation, au cours de laquelle vous croiserez anecdotes croustillantes, quelques recettes alléchantes et puis une petite sélection d'adresses.

L'album Chifan, manger en Chine est également un très beau livre qui vous emmènera un peu partout en Chine à la rencontre des spécialités et habitudes culinaires de plusieurs régions chinoises. D'un point de vue artistique, c'est un incontournable mais en y ajoutant les ambiances et les plats savoureux, c'est encore mieux !

Pour rester aux côtés de Nicolas Jolivot, nous vous emmenons à présent au Japon avec son superbe ouvrage Japon, à pied sous les volcans. Il y retrace son voyage à Kyushu, ses expériences humaines, ses instants de résonance avec les monts majestueux et cette si bienfaitrice et apaisante nature.

La nature fait également partie intégrante du carnet de voyage de Laura Dile Matin Calme : travail au champs. Nous connaissons davantage la Corée du sud à travers ses immeubles immenses et son obsessionnel besoin de rapidité. L'artiste a choisit au contraire d'expérimenter la Corée du sud dans ses campagnes, auprès de ses habitants plus éloignés de effervescence la ville. Ce récit ponctué de très beaux dessins est particulièrement sensible et original.
Dans la même collection, Barbara Luel nous embarque avec Kisetsu : Les quatre saisons dans un voyage aux couleurs chantantes. Au gré des saisons, nous découvrons le Japon à travers les yeux de l'autrice qui livre de magnifiques dessins au crayon et à l'aquarelle. Grâce à ses différentes approches du dessin, Barbara Luel parvient ainsi à mettre en perspective un regard architectural porté sur le Japon et une approche plus personnelle, plus intime.

Et maintenant, direction le Laos avec Luang Prabang : Perle du Laos. Ancienne capitale du Laos, classée au patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco, cette ville est immortelle et protégée de la modernité. Au fil des peintures de ce livre, nous sommes touchés par la sérénité et spiritualité qui se dégagent de ce lieu. Au gré des pages que l'on tourne, Luang Prabang se déploie majestueuse et harmonieuse devant nos yeux.

Nous ne pouvions pas vous proposer cette sélection sans vous parler de Florent Chavouet.
Florent Chavouet a un coup de crayon que l'on reconnait au premier coup d'œil. Chacun de ses ouvrages est unique, et il nous démontre toujours sa capacité à faire évoluer son univers et son style. Dans Tokyo Sanpo, nous étions habitués à des couleurs très vives, à un humour décapant, des caricatures drôlissimes. Cet ouvrage se lit le sourire aux lèvres avec les yeux qui pétillent ! On adore aussi les cartes très minutieuses grâce auxquelles ils nous situent les diverses étapes de son voyage.
Dans Manabe Shima, on retrouve beaucoup de similitudes avec Tokyo Sanpo. Florent Chavouet a pour projet de découvrir l'une des centaines d'îles qui compose l'archipel du Japon. Il débarque sur cette île sans rien : pas beaucoup d'argent, un sac à dos et deux, trois mots de japonais. A travers ce carnet de voyage, il nous fait découvrir la vie des habitants de cette petite île. Ils sont chaleureux, drôles, simples et attachants. L'auteur nous présente aussi la biodiversité de l'île. Le dessin est encore plus minutieux que dans son précédent ouvrage, il nous offre des doubles pages d'une beauté incroyable par le sens du détail apporté, le nombre impressionnant d'informations et ce sens de la couleur toujours aussi présent.
Avec Touiller le miso, Florent Chavouet démontre un style beaucoup plus mature. Les couleurs sont moins flashy, plus nuancées, il y a un vrai travail au niveau du jeu d'ombre et de lumière. L'ouvrage laisse un peu de côté l'humour, pour se consacrer à l'écriture d'haïkus et à la découverte de la fabrication du saké. Le format  change lui aussi et nous donne l'impression d'avoir un livre traditionnel japonais entre les mains. Une pépite !

Clémence et Laura