Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer
L'étoile du chien qui attend son repas

L'étoile du chien qui attend son repas

Auteur

HWANG Sok-yong - HWANG Seok-yeong - 황석영


Editeur

Points

7,00 €

En stock Ajouter au panier

Paru le : 01 Janvier 2019
Pages : 240
EAN 13 : 9782757862766

Coup de coeur du libraire
Un magnifique portrait de la jeunesse coréenne à teneur autobiographique.

Hwang Sok-yong nous propose dans son dernier roman traduit, un récit choral ayant pour fil rouge le personnage de Chun, principal narrateur. Le roman s'ouvre et se termine sur la voix du garçon alors enrôlé pour la guerre du Vietnam, juste avant son départ. Entre ces deux chapitres, ce dernier revient sur les années passées et leur lot de vicissitudes. On suit alors les multiples péripéties de la vie d'un jeune homme en quête de lui-même et qui part à l'aventure pour se libérer des carcans de l'éducation et de la famille. Le récit est émaillé de détails pittoresques qui créent la poésie du souvenir. Hwang Sok-yong sait dépeindre ambiances et paysages de manière concise et vivante, si bien qu'on croit sentir la brise, l'humidité, la sueur, etc.

A la mémoire de Chun, se mêle celle de ses camarades qui narrent cette période marquée en arrière-plan par les traces de la colonisation japonaise, la guerre de Corée, la présence américaine, les manifestations estudiantines de 1960 et la guerre du Vietnam ! Chaque chapitre est raconté à la première personne par un personnage différent mais tous appartiennent au même cercle d'amis ; des vies qui se croisent à l'orée de l'âge adulte, à l'heure où, sans que l'on s'en aperçoive, notre vie esquisse déjà un tournant. Se dessine de la sorte au fil des chapitres une jeunesse qui, souvent, fait le choix de se confronter à l'école de la vie (et ce n'est pas non plus le choix de la facilité) et au grand air plutôt qu'aux leçons des professeurs ; une jeunesse qui s'échappe à travers l'art et l'écriture mais aussi à grand renfort de Soju et de Makkoli ! Nos jeunes gens en butte à l'autorité sont pétris de références : on cite Paul Valérie, Heine, Basho, on chante du Puccini, etc.

Ce croisement de différents points de vue permet ainsi à l'auteur de constituer un portrait complexe et attachant de la jeunesse coréenne de cette époque. En même temps, les protagonistes Chun, Yonggil, Inho, Mia, Soni, Chongsu, Sangjin, sont décrits avec humour et sans idéalisme aucun, composant autant de portraits authentiques saisis parfois en un seul chapitre.

L'écriture est belle, précise, en émanent force et maturité. On sent d'emblée que l'on tient entre les mains un roman d'envergure.
Résumé
Rêveur et rebelle, Chun refuse toute autorité. Il veut s'affranchir des règles et vivre autrement. Il quitte le lycée et rompt avec sa famille et ses amis. Avec eux, c'est sa jeunesse qu'il abandonne. Entre illusions et regrets, la route de ce jeune Coréen croise celles de l'amour, de l'amitié et de la liberté. Celle-ci l'emmènera jusqu'au Viêt Nam, où il s'engagera dans une guerre qui n'est pas la sienne.

Hwang Sok-yong, né en 1943 en Mandchourie, traverse l'histoire contemporaine de la Corée. Sa lutte contre la dictature le conduit jusqu'en prison. Il est l'auteur de L'Invité, Shim Chong, fille vendue et Princesse Bari, traduits en de nombreuses langues et adaptés au cinéma.

> Voir tous les titres Dans notre sélection La nostalgie dans la littérature