Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer
Le camp de l'humiliation

Le camp de l'humiliation

Auteur

Kim Yu-kyeong

Traducteur

LIM Yeong-Hee

FOLLEBOUCKT Stéphanie


Editeur

Editions Philippe Picquier

23,00 €

En stock Ajouter au panier

Paru le : 01 Février 2019
Pages : 363
EAN 13 : 9782809713916

Coup de coeur du libraire
Plongez au cœur d'un camp de prisonniers politiques en Corée du Nord.
Waouh que dire de ce roman à part que j'en suis sortie chamboulée. Je vous préviens d'avance, il faut s'accrocher !

Je me méfie toujours des ouvrages édités en Corée du Sud et écrit par des Nords-Coréens car il y a eu plusieurs fois des cas d'ouvrages commandés par le gouvernement du Sud dans un but purement politique et non littéraire ou encore humanitaire. Mais ce roman est particulier car il met l'humain en avant avant tout. On oublie pendant la majorité du roman que le camp se trouve en Corée du Nord et c'est un des points que j'ai aimé, le fait que l'humiliation d'êtres humains, la torture, l'acharnement soit au final universel.

L'écriture est simple mais nous plonge au coeur du psychisme de nos personnages en exposant tout, la moindre pensée intime, la moindre réflexion immonde... Nous suivons un trio : un mari et sa femme et un des gardiens du camp qui connaissait cette femme avant qu'elle soit déportée. On est pris en apnée à certains moments à cause de la dureté de certaines scènes, des pensées abominables de certaines personnes et surtout de comment une famille qui s'aime autant peut parvenir à se déchirer à ce point là quand le seul mot qui règne dans leur esprit est "survie".

Tous les personnages sont complexes et c'est surtout cela que j'ai aimé, rien n'est noir, rien n'est blanc mais tout est coloré en des nuances de gris. J'ai beaucoup aimé aussi de voir comment l'enfermement, le fait de devoir survivre à tout prix peut changer des êtres humains en quelque chose d'abject.

Je ne vous en dirais pas plus mais la fin est juste waouh !

Laura
Résumé
Quelque part en Corée du Nord, un camion roule dans la nuit. Son chargement : un jeune journaliste et sa famille, jetés à l'arrière sans ménagement. Leur destination : un camp de prisonniers politiques enserré dans les montagnes. Wonho et sa famille vont connaître la faim, le froid, les privations, les corvées épuisantes, les persécutions. Jamais ils ne sauront pourquoi ils sont là. Un des chefs du camp va reconnaître dans la jeune femme une musicienne qu'il a secrètement et passionnément aimée...
L'auteur, une transfuge de Corée du Nord, a puisé dans ses propres expériences et les témoignages de son entourage pour écrire ce roman bouleversant qui vous prend aux tripes. Elle parle au nom de tous ceux qui sont humiliés, abîmés, écrasés par un régime de terreur, quel qu'il soit. Comment survivre sans renier sa dignité d'être humain, comment se réparer et pardonner ? C'est la question que pose son roman, qui est celui de la résistance et de la résilience.

Kim Yu-kyeong est une romancière nord-coréenne qui a fui son pays pour la Corée du Sud dans les années 2000. Elle garde aujourd'hui encore secrète sa véritable identité, par crainte de nuire aux membres de sa famille restés au Nord.
" J'ai eu la surprise d'apprendre que mon roman allait être publié en France. J'en ai eu les larmes aux yeux. Je me suis dit que le supplice des habitants du Nord, si isolés du monde, ne resterait pas inconnu, et cela m'a réconfortée.

> Voir tous les titres Dans notre sélection La Corée du Nord : littérature, histoire, société

> Voir tous les titres Dans notre sélection L'Amour dans la littérature asiatique