Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer
Le dernier Shôgun

Le dernier Shôgun

Auteur

SHIBA Ryôtarô

Traducteur

ATLAN Corinne


Editeur

Philippe Picquier

9,50 €

Indisponible pour le moment Quand ce titre sera-t-il disponible ?

Paru le : 06 Janvier 2017
Pages : 384
EAN 13 : 9782809712384

Résumé
Certaines vies ressemblent à des romans.
Ainsi en va-t-il de la vie de Yoshinobu, qui devient shôgun non grâce à sa naissance mais à ses talents, et qui, malgré son orgueil de guerrier, préféra la voie de la paix au tumulte des armes.
Yoshinobu fut, à la fin du XIXe siècle, le dernier shôgun du Japon féodal. Shiba - auteur de nombreux romans populaires historiques - nous raconte ici les ultimes soubresauts d'un empire qui va s'effondrer, les rivalités des clans et les luttes de palais.
A travers sa carrière mouvementée dans un monde en plaine mutation, se dessine le portrait attachant d'un homme solitaire, d'un shôgun éclairé, d'un politicien visionnaire évoluant au milieu de nobles de cour décadents et de samouraïs dévorés d'ambition.
Mort en 1913, le dernier shôgun a été le témoin de la naissance du Japon moderne, et vu l'ancien Edo devenir peu à peu le Tôkyô nostalgique du début du XXe siècle.

A propos de l'auteur
Shiba Ryôtarô (1923-1996) est considéré au Japon comme le maître incontesté du « roman d'époque » d'après-guerre. Genre qui, précise Cécile Sakai dans son Histoire de la littérature populaire japonaise, «se distingue du roman historique dans le sens où il désigne un récit de pure fiction situé dans le passé de l'histoire japonaise, en principe de l'Antiquité à l'ère Meiji ». Avec plus de trois cents romans à son actif, il donna à ce genre ses titres de noblesse en le renouvelant et en y ajoutant une véritable dimension érudite.
Journaliste, il débute comme écrivain avec Le château des hiboux, publié en feuilleton entre 1959 et 1960, qui obtient en 1959 le prestigieux prix Naoki. Entre 1963 et 1968, il s'intéresse à une période cruciale de l'histoire de son pays, celle des guerres civiles du XVIe siècle. Dans cette époque de troubles, trois grands chefs militaires envisagèrent successivement le rétablissement d'un pouvoir central dans le pays. Shiba consacrera un roman à chacune de ces trois figures de l'histoire japonaise. Publiés d'abord sous forme de feuilletons, ils lui gagneront des millions de lecteurs au Japon.
Immense romancier historique, Shiba Ryôtarô fut également un essayiste reconnu pour sa connaissance approfondie de l'histoire du Japon et de la Chine.

> Voir tous les titres Dans notre sélection Nouveautés et réimpressions des éditions Philippe Picquier