Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer
Le magicien sur la passerelle

Le magicien sur la passerelle

Auteur

WU Ming-yi - 吴明益 / 吳明益

Traducteur

GAFFRIC Gwennaël


Editeur

Asiathèque

Coup de coeur du libraire
Le réalisme magique à la sauce taiwanaise !
Wu Ming-yi nous plonge dans un univers envoûtant avec "Le magicien sur la passerelle". Les portraits que l'auteur nous brosse sont très vivants, le tout saupoudré d'une touche de réalisme magique. Les personnages habitant le marché sont d'origine très variée (des Taiwanais, des aborigènes ou des gens ayant quitté le continent par exemple) à l'image de la diversité de la société taiwanaise.

Nous suivons les personnages au coeur du grand marché Chunghua, grouillant de vie. Nous visualisons très bien les lieux, sentons les odeurs et découvrons des saveurs. Ce marché, composé de nombreux immeubles, a été par la suite démolli, mais il était à cette époque un nerf central de Taipei et a beaucoup marqué l'enfance de l'auteur. Nous y décelons d'ailleurs une nostalgie très touchante de ce qui a été et qui n'est plus.

Ce livre est un recueil de nouvelles, mais ayant toutes des liens les unes avec les autres, le magicien sur la passerelle que les personnages de chaque nouvelle aperçoivent étant le fil conducteur. Nous découvrons, à travers les récits, différents corps de métier, la vie des gens "du peuple" et surtout les relations qui se tissent entre les gens, parfois compliquées, mais toujours essentielles dans cette vie où règne l'entraide.
Résumé
La version en chinois est disponible.

Un des écrivains taïwanais majeurs de la génération actuelle, parfois qualifié de « Murakami taïwanais »

Sur la passerelle reliant le bâtiment « Ai » (Amour) et le bâtiment « Hsin » (Confiance) du grand marché de Chunghua, à Taipei, un magicien exerce son art. Autour de lui, tout un monde s'active dans de petits métiers. Le narrateur, qui a une dizaine d'années à cette époque-là, tient un stand de semelles en face de l'illusionniste. Comme ses camarades, il est fasciné par ses tours, dont certains dépassent la mystification habile du prestidigitateur et semblent mener à de mystérieux mondes parallèles. Devenu adulte et toujours hanté par ce troublant personnage, il interroge ceux de sa génération qui ont pu avoir naguère des contacts avec lui. L'évocation du souvenir du magicien donne lieu à une mosaïque de récits, tantôt drôles, tantôt poignants, où le marché devient le royaume de l'aventure et du fantastique et où se révèlent les rêves et les angoisses existentielles des jeunes Taïwanais de la capitale.

> Voir tous les titres Dans notre sélection Romans en langue originale et leur traduction

> Voir tous les titres Dans notre sélection Les auteurs taïwanais à l'honneur

> Voir tous les titres Dans notre sélection Pour finir l'année en douceur

> Voir tous les titres Dans notre sélection La nostalgie dans la littérature