Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer
Les saveurs du béton

Les saveurs du béton

Auteur

Lam Kei


Editeur

Steinkis éditions - Steinkis éditions

20,00 €

En stock Ajouter au panier

Paru le : 29 Avril 2021
Pages : 202
EAN 13 : 9782368463758

Coup de coeur du libraire
Après Banana Girl, Kei Lam poursuit dans Les saveurs du béton, et ce pour notre plus grand plaisir, son autobiographie dessinée, nous emmenant dans la proche banlieue parisienne où nous suivons cette petite fille devenue ado qui tente de trouver ses repères...
J'avais déjà beaucoup aimé son premier roman graphique, Banana Girl, publié en 2017, qui décrit l'arrivée en France de l'auteure, née à Hong Kong et dont le père avait décidé de faire une carrière d'artiste en France. Ni elle ni ses parents ne parlaient français, elle a dû tant bien que mal s'adapter à ce nouveau pays, à ces nouvelles habitudes. Avec beaucoup d'humour et de tendresse, elle nous y livre ses impressions en tant qu'enfant sur les différences culturelles et difficultés auxquelles ses parents et elle étaient confrontées.

Dans Les saveurs du béton, Kei est maintenant au collège et ses parents ont décidé d'emménager dans un appartement de banlieue. De nouveau, une perte de repères pour la jeune fille qui découvre une nouvelle vie, de nouveaux amis, et la quête d'identité à laquelle tous les jeunes se retrouvent confrontés, d'autant plus pour les enfants d'immigrés qui doivent aussi composer avec les stéréotypes liés à leur origine.

Le regard de Kei Lam sur son parcours, sa famille et l'environnement dans lequel elle a vécu est lucide mais touchant. L'humour lui permet d'aborder certains sujets avec plus de légèreté, comme les difficultés financières, les déboires administratifs, les discriminations... J'ai également beaucoup apprécié le dialogue entre la Kei adolescente et la Kei adulte qui parsème toute la 2ème moitié de l'ouvrage. Cette approche originale permet de confronter la vision naïve qu'elle avait enfant avec le regard de l'adulte qui a pris du recul et compris certaines choses avec le temps.

Je vous recommande donc chaudement la lecture de ces deux romans graphiques !

- Mélodie
Résumé
La vie pas toujours rose dans une cité du 93 La Cité interdite du 93 nous amène en Seine-Saint-Denis. De chambres de bonne en appartements partagés avec d'autres immigrés chinois, Kei et ses parents finissent par passer de l'autre côté du périph' et deviennent propriétaires d'un trois pièces à Bagnolet. Kei se voit alors confrontée à un nouveau monde, celui de la banlieue, alors même qu'elle entre collège et, par conséquent, dans l'adolescence.

Kei donne une fois encore la parole aux invisibles et explore le quotidien, les rêves et les ambitions de ces enfants d'immigrés ayant grandi en banlieue. Elle s'intéresse en parallèle aux grands ensembles et plus particulièrement au quartier de la Noue, où sa famille a résidé à Bagnolet.

> Voir tous les titres Dans notre sélection Les Chinois en France