Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer
Pars, le vent se lève
Résumé
Quelle est la frontière entre la vérité et le mensonge, le présent et les souvenirs qui s'entrechoquent ? Lorsque sa meilleure amie, une jeune femme peintre, meurt dans un accident de voiture, Jeong-hee, la narratrice, est confrontée à un critique d'art qui prétend que la jeune femme, en réalité, s'est suicidée. Jeong-hee ne croit pas à ce suicide et découvre au cours d'une enquête parfois dangereuse et digne d'un détective, la fragilité de son amie et la souffrance dans laquelle elle a vécu.

Cette recherche nous emmène à travers Séoul, dans l'hiver coréen, dans l'intimité du milieu artistique et le lecteur pénètre, par petites touches, dans une société à la fois proche et lointaine.

Pars, le vent se lève est un livre plein de poésie et de tendresse, par lequel l'auteure nous dit que le plus important, c'est de vivre.


A propos de l'auteur

HAN Kang est née en 1970 à Gwangju. Elle est la fille de HAN Seung-won, lui-même écrivain. Sa carrière débute en 1994 avec la publication de la nouvelle Ancre rouge dans le quotidien Seoul. Elle publie ensuite plusieurs recueils de nouvelles et des romans, ainsi que des poèmes. Plusieurs prix littéraires lui ont été décernés : Prix de l'écrivain de l'année 1995, Prix des critiques littéraires en 1999, Prix du ministère de la Culture pour les jeunes talents, Prix Yi Sang 2005.

> Voir tous les titres Dans notre sélection Littérature coréenne à l'honneur