Vos achats

Votre panier est vide !

Vous n'étes pas identifié

Connexion
  

Newsletter

Envoyer
Toujours sous le dais fleuri (bilingue chinois-français)华盖集续编

Toujours sous le dais fleuri (bilingue chinois-français)

华盖集续编

Auteur

LU Xun - 鲁迅

Traducteur

MEUNIER Jacques

LIU Fang - 刘方


Editeur

Librairie You Feng

25,00 €

Indisponible pour le moment Quand ce titre sera-t-il disponible ?

Paru le : 01 Novembre 2014
Pages : 255
EAN 13 : 9782842796303

Résumé
Texte en chinois simplifié, avec pinyin et traduction en français en vis-à-vis.
Livre en format A4 horizontal.

Présentation de l'éditeur

L'année 1925 s'était achevée pour Lu Xun et ses amis sur une brillante victoire contre les Seigneurs de la Guerre du Nord : le rétablissement de l'Ecole Normale supérieure de jeunes filles de Beijing.
Mais, loin de déposer les armes, leurs adversaires, les intellectuels aux ordres du gouvernement de Duan Qirui, imaginèrent de nouvelles ruses, recoururent à des moyens encore plus retors et le combat se poursuivit tout au long de l'année 1926, obligeant même Lu Xun à quitter Beijing, d'abord pour Xiamen et enfin pour Shanghai.
Sans rien concéder à ses ennemis, il retournait au combat avec plus de vigueur encore :
« … je sais aussi comment des gens utilisent le beau nom de justice et la flatteuse appellation de personne respectable, arborent un air de bonté et honnêteté, manipulent la rumeur et l'opinion publique, balancent des articles truffés d'insinuations malveillantes, pratiquent l'égoïsme à la recherche de leur intérêt personnel, et tout cela dans le but de faire taire ceux qui sont démunis d'armes et de plume. Sans ma plume, je serais moi aussi de ceux-là que l'on maltraite et qui n'ont pas la possibilité de se plaindre en justice. Mais j'ai ouvert les yeux ; c'est pourquoi je la prends ma plume et souvent, pour faire apparaître vos sabots de chevaux sous vos peaux de licorne. »
Lu Xun avait parfaitement compris que le caractère des « bichons » ne peut absolument pas changer. Il ajoutait avec humour :
« Reste que je ne peux pour le moment suivre aveuglément vos directives, mais si vous décidez de vous arrêter, je m'arrêterai alors aussi. »
Il signifiait ainsi de façon évidente que la lutte continuait, au prix de l'infortune qui ne le quittait pas du fait des injures et attaques de ses ennemis.

> Voir tous les titres Dans notre sélection Littérature moderne en bilingue